France
URL courte
3615121
S'abonner

Selon un avis de marché public émis par le ministère des Armées, l’État prévoit d’acquérir 75.000 pistolets semi-automatiques et 51 millions de cartouches. Les MAC 50 et MAS G1 devraient ainsi être remplacés par un nouveau pistolet semi-automatique.

L'armée française compte acquérir 75.000 pistolets semi-automatiques 9 mm accompagnés de leurs étuis, 45 millions de cartouches de 9×19 mm à balle ordinaire, deux millions de cartouches subsoniques pour aller avec les 7.000 kits réducteurs de son, quatre millions de cartouches de 9 mm marquantes et 15.000 équipements d'aide à la visée nocturne, d'après un avis de marché public publié en début de semaine.

En outre, 9.000 pistolets d'entraînement, 25.000 valises anti-écrasement, 800 outillages de simbleautage laser font partie de ce marché public, indique le portail actu 17.

D'après le site spécialisé FOB, ce marché vise en premier lieu à remplacer les pistolets semi-automatiques actuellement en service, les MAC 50 et MAS G1, par une nouvelle arme de poing.

Les fournisseurs ont jusqu'au 12 avril prochain pour se manifester. Ils auront alors 48 mois pour livrer la commande.

Lire aussi:

Une meute de loups dévore un chien et oblige un homme à grimper dans un arbre en centre-ville – vidéo choc
La journée des câlins «dégénère» sur le plateau de TPMP d’Hanouna - vidéo
Un Algérien et une Marocaine interpellés pour adultère, ils risquent jusqu’à deux ans de prison au Maroc
Tags:
armes, armée, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik