Ecoutez Radio Sputnik
    Jean-Luc Mélenchon lors d'une manifestation à Paris

    «La peur des Russes est absurde»: réponse de Mélenchon à Macron

    © Sputnik .
    France
    URL courte
    38672

    Dans un texte intitulé «Sortez des traités, stupides!», publié sur le site de Libération, Jean-Luc Mélenchon répond à la lettre d’Emmanuel Macron parue dans les journaux des 28 pays de l’UE en vue du scrutin du 26 mai, dénonçant la férocité de la répression des Gilets jaunes et la paranoïa russophobe.

    Dans une tribune intitulée «Sortez des traités, stupides!», publiée sur le site de Libération, le leader de la France insoumise répond à la lettre du Président envoyée aux Européens mardi en présentant «une autre parole française» face à une pluie de poncifs, des torrents de reprises éculées et une paranoïa russophobe.

    Emmanuel Macron
    © AP Photo / Charles Platiau
    Répondant à «la stratégie du bavardage d'Emmanuel Macron», Jean-Luc Mélenchon affirme que le temps est venu pour l'Europe de parler la seule langue des biens communs à défendre et à étendre, la langue qui soit capable de motiver l'action commune des peuples européens.

    Selon lui, sur le continent le plus riche et le plus instruit, il est possible de commencer un nouvel âge de la civilisation humaine.

    De son avis, les peuples européens sont en mesure «d'éradiquer la pauvreté sur le continent, de garantir un salaire décent à chacun, de limiter les écarts de revenus pour stopper l'épidémie sans fin des inégalités».

    «Nous sommes capables de bloquer la main des voleurs du fisc qui détournent chaque année mille milliards d'euros pour leurs activités irresponsables plutôt que de nous les laisser pour le bien commun», signale M.Mélenchon.

    «Il y a un préalable à tout cela: sortir des traités qui organisent l'UE. Toutes nos misères écologiques et sociales ont leur origine dans le contenu de ces traités. Ils ont figé toutes les politiques économiques dans le dogme absurde de l'ordolibéralisme et de l'atlantisme chers aux gouvernements de la droite et des socialistes que dirige Mme Merkel», martèle le député des Bouches-du-Rhône.

    Plus encore, il estime que «Macron est devenu dangereux» et que «sa phobie antirusse le fait rôder aux frontières de la guerre».

    «La peur des Russes est absurde! Ce sont des partenaires naturels. Si la démocratie est menacée c'est plutôt par la tyrannie de la finance, et les méthodes de brutes pour diriger les peuples», écrit Jean-Luc Mélenchon, ajoutant que «le problème posé à notre démocratie ne vient pas de Moscou, mais de Paris, avec ce Président qui mène une répression féroce depuis dix-sept semaines de mobilisation des Gilets jaunes».

    Il rappelle que le Haut-Commissariat des Nations unies aux droits de l'homme a annoncé l'ouverture d'une enquête sur la gestion violente de ce mouvement qui a abouti à 12 morts, 2.000 blessés, 22 éborgnés, cinq mains arrachées, 8.000 gardes à vue et 1.500 condamnations en comparution immédiate.

    «Pour les peuples européens, un changement de direction est urgent. Emmanuel Macron et Angela Merkel incarnent les vieilles recettes stupides et morbides…La renaissance dont l'Europe a besoin est celle de la liberté politique de ses peuples. Si la France peut être utile à quelque chose c'est à cela, à condition de se présenter en partenaire plutôt qu'en donneur de leçons», conclut le chef de file de la France insoumise.

    Lire aussi:

    «Nous allons envoyer ces navires US au fond de la mer avec des armes secrètes», promet un général iranien
    La photo de l’homme à l’origine de l’explosion à Lyon publiée
    L'acte 28 se poursuit place de la République à Paris avec des gaz lacrymogènes
    Tags:
    gilets jaunes, russophobie, Emmanuel Macron, Jean-Luc Mélenchon, Europe, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik