Ecoutez Radio Sputnik
    Les Gilets jaunes se mobilisent à Paris pour leur acte 17, le 9 mars

    Manifestant aux gendarmes: «C'est les smicards en bleu qui tapent les smicards en jaune»

    © Sputnik . Irina Kalachnikova
    France
    URL courte
    Mouvement des Gilets jaunes après 13 semaines de mobilisation (99)
    10341

    Le dernier acte de la mobilisation des Gilets jaunes en France ayant été marqué, une fois de plus, par des violences policières, un manifestant lance une question aux policiers pour savoir leur «limite morale quand Castaner vous demandera d'utiliser des balles réelles» et constate que «c'est les smicards en bleu qui tapent les smicards en jaune».

    L'acte 17 des Gilets jaunes, samedi 9 mars, a été, comme tous les samedis de manifestations, émaillé de violences dans différentes régions de France. Une vidéo publiée sur les réseaux sociaux semble poser une question et faire une constatation que nombre de personnes ont depuis longtemps sur le bord des lèvres.

    «Quelle sera votre limite morale quand Castaner vous demandera d'utiliser des balles réelles? Est-ce que vous choisirez de déposer vos boucliers ou est-ce que vous choisirez de nous tirer dessus? […] Demain si on vous dit de nous tirer dessus à balles réelles, combien d'entre vous le feront?»

    En outre, le manifestant constate que les forces de l'ordre «ont jeté une grenade sur une medic qui était au sol». Avant d'ajouter avec angoisse: «Et personne ne dit mot, tout le monde consent».

    «Et pour la première fois depuis 17 semaines, je commence vraiment à avoir peur», a-t-il noté.

    L'auteur de la vidéo demande encore combien les policiers sont payés. Avant de conclure:

    «C'est les smicards en bleu qui tapent les smicards en jaune. Quand est-ce qu'on va arrêter ça?»

    Il revient également «sur la question de la morale et de l'arme à feu».

    «Parce qu'on en a déjà vu plusieurs d'entre vous perdre le contrôle et sortir une arme à feu. Lequel d'entre vous sera le premier à appuyer sur la détente?»

    D'après le recensement des autorités, l'acte 17 du mouvement des Gilets Jaunes a réuni environ 40.000 participants en France. Il s'agit du niveau le plus bas depuis le début de la protestation. Dès le début de la mobilisation, les chiffres officiels sont remis en cause par les manifestants. Le syndicat France Police-Policiers en colère affirme que quelque 160.000 personnes ont défilé à travers toutes la France pendant l'acte 17.

    Face aux violences policières à l'encontre de manifestants qui marquent régulièrement les manifestations des Gilets jaunes, le Haut-Commissaire aux droits de l'Homme de l'Onu a réclamé à Paris, la semaine dernière, une enquête sur «l'usage excessif de la force».

    Dossier:
    Mouvement des Gilets jaunes après 13 semaines de mobilisation (99)

    Lire aussi:

    Brigitte Macron déclare forfait après des huées et des sifflets au stade de Reims (vidéo)
    Les derniers mots des pilotes du Boeing 737 MAX de Lion Air révélés par les boîtes noires
    Le dernier cri de désespoir du copilote du crash du Boeing de Lion Air
    Tags:
    street medics, gilets jaunes, arme à feu, violences policières, SMIC, grenade, réseaux sociaux, manifestation, protestations, mobilisation, Haut-Commissariat des Nations unies aux droits de l'homme (HDCH), Christophe Castaner, Paris, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik