Ecoutez Radio Sputnik
    Des enfants en Syrie

    Paris n'a pas l'intention de rapatrier de Syrie les enfants de djihadistes français

    © AP Photo / Aleppo Media Center
    France
    URL courte
    7172

    Que faire des enfants de djihadistes retenus en Syrie? Une nouvelle réponse a été apportée par Laurent Nuñez à cette question, engendrant des remous en France. Le secrétaire d'État auprès du ministre de l'Intérieur a ainsi été formel: «La question du retour ne se pose pas à l'heure actuelle.»

    Laurent Nuñez, secrétaire d'État auprès du ministre de l'Intérieur, a déclaré que les enfants français en détention avec leurs parents en Syrie devaient y rester.

    «Les enfants sont dans la majorité des cas détenus avec leurs parents, en tout cas avec leur mère pour la plupart d'entre eux. La question du retour ne se pose pas à l'heure actuelle», a déclaré Laurent Nuñez devant la commission des Affaires européennes de l'Assemblée, évoquant le dossier des enfants français de djihadistes détenus en Syrie.

    «Les FDS [Forces démocratiques syriennes, ndlr] ont fait le choix que les enfants restent avec leur mère, donc pour l'instant il n'y a pas de retour envisagé», a-t-il ajouté.

    Interrogé sur le même sujet sur le plateau de BFM TV, Christophe Castaner a indiqué que ces enfants ne se trouvaient pas «sous l'autorité du gouvernement français, des soldats français».

    «Il ne m'appartient pas de dire tel ou tel enfant est français et je vais le chercher», a-t-il lancé, ajoutant que cela était impossible.

    Il a convenu toutefois que ce sujet constituait «une vraie difficulté».

    Emmanuel Macron a, pour sa part, parlé d'une approche «au cas par cas».

    «Pour ce qui est des enfants, c'est une approche au cas par cas qui est menée, en particulier en lien avec la Croix-Rouge internationale, c'est une approche humanitaire qui est suivie et avec beaucoup de vigilance en lien avec tous les acteurs qui sont sur le terrain», a-t-il déclaré lors d'une conférence de presse, dans le cadre de sa visite au Kenya.

    Deux familles françaises ont saisi la justice administrative afin de faire rapatrier leurs enfants orphelins retenus en Syrie, nés de parents djihadistes, avait fait savoir mardi BFM TV. L'avocate des personnes qui ont déposé le recours estime que l'État doit réagir pour que les enfants rejoignent leur famille en France.

    Une pétition a été récemment lancée par des avocats, comédiens et hommes politiques afin de rapatrier «des enfants français détenus au Kurdistan syrien», nés en Syrie ou qui ont été emmenés par leurs parents devenus djihadistes. La pétition compte 2.780 signatures à l'heure actuelle.

    Lire aussi:

    Corée du Sud: la Russie réagit aux tirs de semonce présumés contre ses bombardiers
    Deux CRS retrouvés morts en France en quelques heures
    Ce test de QI n’a que trois questions mais la plupart des gens échouent à y répondre
    Tags:
    terrorisme, parents, pétition, gouvernement, retour, djihadisme, enfants, Forces démocratiques syriennes (FDS), BFMTV, Laurent Nuñez, Christophe Castaner, Emmanuel Macron, Kurdistan syrien, France, Syrie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik