France
URL courte
2181
S'abonner

Interpellée par le sort de la chienne Léa, qui aurait été enfermée par son propriétaire dans une cage, sans eau ni nourriture, Miss France 2019 a adressé une lettre ouverte à la procureure de la République de Créteil, qui a classé l’affaire du chien sans suite.

Une lettre ouverte, signée par Miss France 2019, Vaimalama Chaves, a été envoyée à la procureure de la République de Créteil, dans le Val-de-Marne, en lien avec le sort de la chienne Léa, qui doit être restituée à son propriétaire, qui l'avait enfermée dans une cage, sans eau ni nourriture, rapportent des médias français.

Encagée, sans eau ni nourriture, dans ses excréments, la chienne Léa a été découverte le 8 décembre par des pompiers et policiers chez son propriétaire. L'animal a été ensuite placé dans une famille d'accueil dans le Calvados par l'association Stéphane Lamart.

Le parquet a classé son dossier sans suite, estimant que la maltraitance de l'animal était «insuffisamment caractérisée». La chienne doit donc être restituée à son ancien propriétaire.

Miss France 2019 n'est pas la première personnalité à avoir entrepris ce type de démarche. En effet, d'autres personnalités ont également envoyé une lettre similaire au tribunal de Créteil, dont l'humoriste Raphaël Mezrahi, l'animateur et comédien Bernard Montiel, ou encore l'acteur Philippe Bas. Ils ont qualifié le classement sans suite de ce dossier d'«incompréhensible» et demandent au parquet de revoir «sa position de restitution».

Lire aussi:

Un Boeing 737 se disloque lors de l'atterrissage en Inde, 20 morts et plus de 100 blessés - images
Le Président Aoun évoque l'hypothèse d'un «missile» ou d'une «bombe» dans la double explosion à Beyrouth
La plus forte augmentation de cas de Covid-19 en France en 24 h depuis fin avril
Tags:
animaux, chiens, Miss France 2019, Val-de-Marne, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook