France
URL courte
23029
S'abonner

Voulant se défendre après la diffusion d’images le montrant embrasser une femme dans un club parisien, Christophe Castaner a fait un lapsus. Au micro d’Europe 1, il a affirmé qu’«être ministre de l'Intérieur, c'[était] l'être sept jours sur quatre», mais que cela ne l’«[empêchait] pas de répondre à une invitation». Sept jours sur quatre?

Lors de son déplacement au centre d'entraînement de la gendarmerie de Dordogne, le ministre français de l'Intérieur s'est exprimé au micro d'Europe 1 concernant la diffusion d'images le montrant en train de boire des shots de vodka et d'embrasser une femme dans un club, dans la nuit du 9 au 10 mars. Et a fait un lapsus. D'après Christophe Castaner, il s'agissait d'une invitation à un anniversaire dans un restaurant, et qu'en dépit du fait qu'«être ministre de l'Intérieur, c'est l'être sept jours sur quatre, 24 heures sur 24», il pouvait s'y rendre librement.

​«Être ministre de l'Intérieur, c'est l'être sept jours sur quatre(sic!), 24 heures sur 24. Mais cela ne m'empêche pas de répondre à une invitation à un anniversaire dans un restaurant, et de pouvoir m'y rendre librement.»

«Le reste relève de la vie privée (..) parce que ce qui compte, c'est la capacité du ministre à être dans la totalité de l'exercice de ses fonctions. C'est mon cas. Sept jours sur sept, 24 heures sur 24», a par la suite répété Christophe Castaner, «comme il faut».

Il a également indiqué qu'il avait «conscience de l'enjeu de sécurité des Français, des ministres, et du ministre de l'Intérieur».

«Il n'y a pas de polémique. Ma sécurité est toujours assurée. Mais nous étions dans un lieu privé, dans un restaurant, et évidemment, elle sait aussi se faire efficace et discrète.»

Christophe Castaner a provoqué une polémique suite à des vidéos publiées par Voici et Closer le montrant en train de boire des shots de vodka en embrassant une jeune femme dans la nuit du samedi 9 mars, juste après une manifestation des Gilets jaunes. Selon une source de Sputnik, l'inconnue vue en compagnie de Christophe Castaner s'appelle en fait Clara Sabban, une militante de LREM, ancienne suppléante pour les législatives de 2017 et PDG de la société Cityzee. Elle aurait été la conseillère de Castaner.

Lire aussi:

Un chien retrouvé pendu en Seine-Saint-Denis, une association porte plainte
Face à la Chine, les «Indiens se méfient» d’un affrontement général
Résistance au vaccin, nouveaux variants du virus en France: l’épidémie peut-elle dégénérer?
L’Institut Pasteur arrête son principal projet de vaccin contre le Covid-19, pas assez efficace
Tags:
images, club, soirée, lapsus, Christophe Castaner, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook