Ecoutez Radio Sputnik
    Christophe Castaner

    Castaner qualifie d’«assassins» les auteurs de l’incendie de la Banque Tarneaud

    © AFP 2019 GEORGES GOBET / AFP
    France
    URL courte
    36642

    Suite à l’incendie qui a ravagé les locaux de la Banque Tarneaud avenue Franklin Roosevelt près des Champs-Élysées, Christophe Castaner n’a pas hésité à qualifier ses auteurs d’«assassins». D’après lui, ni le terme de «manifestants», ni même celui de «casseurs» n’est adéquat pour caractériser ces individus.

    Le ministre français de l'Intérieur a réagi sur Twitter à la suite de l'incendie de la Banque Tarneaud, située avenue Franklin Roosevelt, qui s'est déclaré ce samedi, au cours de l'acte 18 des Gilets jaunes.

    ​Les propos de Christophe Castaner ont interpellé des utilisateurs des réseaux sociaux. Plusieurs d'entre eux n'ont pas apprécié l'expression utilisée par l'homme politique et n'ont pas mâché leurs mots pour répondre à cette déclaration.

    Cependant, un grand nombre d'utilisateurs ont soutenu les propos de Christophe Castaner et l'ont appelé à agir dans ces circonstances:

    Plus tôt dans la journée, la Banque Tarneaud, située avenue Franklin Roosevelt près des Champs-Élysées, a été ravagée par les flammes. L'incendie, qui s'est déclaré l'après-midi, a été maîtrisé vers 14h et a fait au moins 11 blessés légers. Christophe Castaner a condamné les individus qui ont déclenché le feu, les qualifiant d'«assassins».

    Lire aussi:

    Ce cadeau de Cristiano Ronaldo aux Palestiniens pour le ramadan
    À Reims, une femme tombe au passage des policiers, BFMTV suspend l’image
    Arnold Schwarzenegger violemment frappé en Afrique du Sud (vidéo)
    Tags:
    gilets jaunes, incendie, réseaux sociaux, Christophe Castaner, Paris, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik