Ecoutez Radio Sputnik
    Les dégâts sur les Champs-Élysées après l’acte 18

    Maintien de l’ordre «entre deux verres»: Olivier Faure tacle Castaner suite aux violences

    © Sputnik .
    France
    URL courte
    9511

    Suite à la nouvelle mobilisation des Gilets jaunes émaillée de flambées de violences, le Premier secrétaire du PS Olivier Faure n’a pas manqué de revenir sur la soirée en boîte de Christophe Castaner et a pointé du doigt un moment «bizarrement choisi» par Emmanuel Macron pour aller au ski.

    Le Premier secrétaire du PS Olivier Faure a ironisé sur l'action des autorités françaises face aux violences qui ont émaillé samedi l'acte 18 des Gilets jaunes à Paris. Invité du Grand Rendez-Vous dimanche sur Europe 1, le socialiste a notamment taclé le ministre de l'Intérieur concernant sa gestion du maintien de l'ordre «entre deux verres». Une référence à la soirée que Christophe Castaner a passée en boîte de nuit le week-end précédent.

    «Quand on est ministre de l'Intérieur, on est 24 heures sur 24 au service de la République», a déclaré l'homme politique.

    Olivier Faure s'est par ailleurs interrogé sur les agissements d'Emmanuel Macron, lequel s'est rendu samedi en montagne alors que les figures des Gilets jaunes mettaient en garde depuis des semaines contre l'ampleur des violences à venir pour l'acte 18.

    «Qu'il aille au ski, grand bien lui fasse. Mais on se demande parfois s'ils ont encore le sens du réel. Voilà des semaines que les meneurs des Gilets jaunes expliquent que ça va être l'acte le plus dur depuis le 17 novembre», a-t-il indiqué. «Il choisit bizarrement son moment pour aller au ski…».

    Au total, 32.300 personnes se sont mobilisées dans toute la France, dont 10.000 à Paris, selon l'Intérieur, mais 230.766 selon le décompte des Gilets jaunes posté sur Facebook. Dans la soirée, le bilan des interpellations est monté à 237 personnes dont 144 se trouvaient en garde à vue à 21h00.

    Lire aussi:

    Un policier à terre place de la République, un pompier lui prodigue un massage cardiaque
    Emmanuel Macron s’enfonce toujours plus dans les sondages
    Un dîner en ville qui passe mal
    Tags:
    manifestation, violences, gilets jaunes, Emmanuel Macron, Christophe Castaner, Olivier Faure, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik