Ecoutez Radio Sputnik
    #Metoo

    Menaces de mort et harcèlement: Belattar en butte à de graves accusations

    CC0
    France
    URL courte
    7230

    Yassine Belattar, humoriste controversé et «conseiller banlieues» d’Emmanuel Macron, est dans la tourmente: alors que Bruno Gaccio, coauteur des Guignols de l’info, l’accuse de diffamation et de menaces de mort, l’animatrice Jessie Claire le blâme de harcèlement moral au travail, révèle Marianne.

    L'humoriste Bruno Gaccio ainsi qu'une animatrice radio et télévisée, Jessie Claire, ont porté plainte contre Yassine Belattar: le premier l'accuse de diffamation et de menaces de mort, l'autre de harcèlement moral au travail, relate l'hebdomadaire Marianne.

    Yassine Belattar vs Bruno Gaccio

    En cause, une série de tweets échangés depuis janvier dernier entre Belattar et Gaccion:

    Et en particulier celui-ci: «Bruno vu que tu es un pointeur avec les femmes, j'aime l'idée que tu deviennes un homme politique de premier plan. Veux-tu vraiment ouvrir la boîte de Pandore? Tu sais bien que non, Nono…»

    C'est le mot «pointeur», poursuit Marianne, qui a provoqué la colère de Bruno Gaccio. «Ce n'est quand même pas un terme anecdotique, on l'utilise pour ceux qui se livrent à du harcèlement sexuel et, plus particulièrement, les pédophiles. Moi, évidemment, je sais que je ne suis pas un "pointeur" mais pour mes proches, j'ai décidé de le poursuivre en diffamation…», a-t-il relevé.

    Selon M. Gaccio, M. Belattar ne s'est pas contenté de l'insulter mais est allé plus loin, quitte à proférer des menaces de mort. «Il s'est mis à hurler, a promis de venir me tuer, ainsi que ma femme et mes gosses avant d'ajouter: "Je vais enc*ler ta p*te de mère à Saint-Etienne"».

    Yassine Belattar a nié catégoriquement ces accusations, dont l'origine est selon lui à chercher dans «un gros litige» qui remonte à 2015: «Il y a entre lui [Bruno Gaccio, ndlr] et moi un gros litige et j'ai certainement dû lui dire que si je le croisais, je me battrais à mort avec lui. Mais sa femme, sa mère, ce sont des conneries».

    Yassine Belattar vs Jessie Claire

    Mme Claire, qui selon Marianne ne serait pas la seule à avoir été abusée par M. Belattar, estime entre autres que ce dernier «use de son pouvoir hiérarchique»:

    «L'idée qu'il puisse continuer à infliger sa perversion en usant de son pouvoir hiérarchique sur d'autres femmes m'est insupportable», a-t-elle fustigé.

    Selon M. Belattar, ces accusations ne tiennent pas debout: «Devant mes amis, cette Jessie Claire s'est livrée à des allusions sexuelles marquées et, franchement, comment prendre au sérieux quelqu'un comme ça…».

    Auparavant, Yassine Belattar s'en était déjà pris aux élus macronistes siégeant à l'Assemblée nationale, qu'il avait alors qualifiés de «ramassis d'incompétents avérés». Il a également décidé de quitter la chaîne LCI, après que le polémiste Eric Zemmour a appelé sur le plateau à faire la distinction entre groupuscules nazis et identitaires, parce que ces derniers «essayent de défendre l'identité de la France contre l'islamisation».

    Les prises de position de l'humoriste sur la laïcité lui ont souvent été reprochées, autant que ses sketchs et ses références aux religions. En 2015, il avait notamment participé au gala du Collectif Contre l'Islamophobie en France (association accusée de proximité avec les Frères musulmans). C'est le principal argument avancé par ses détracteurs pour attester de son islamisme, ce qu'il nie catégoriquement.

    Lire aussi:

    Versailles sous des nuages épais de fumée à cause d'un incendie (vidéos)
    «Fumée jaune», propagation… Réflexions d'un ancien pompier sur le sort de Notre-Dame
    Le RAID déployé à Lourdes, une personne blessée lors d'une prise d'otages
    Tags:
    harcèlement, Bruno Gaccio, Yassine Belattar, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik