France
URL courte
Mouvement des Gilets jaunes après 18 semaines de mobilisation (103)
10493
S'abonner

Ce mardi de mobilisation générale réunit à Paris, tout comme dans d’autres villes de l’Hexagone, plusieurs syndicats qui ont appelé à la grève dans les secteurs tant public que privé.

La CGT et FO se retrouvent dans la rue mardi lors d'une journée commune de manifestations et de grèves, avec l'espoir de reprendre la main et de faire entendre leurs revendications sur le pouvoir d'achat, après quatre mois de mobilisation des Gilets jaunes.

Solidaires, la FSU et les organisations de jeunes Unef (étudiants) et UNL (lycéens) ont aussi appelé à participer à cette journée d'action nationale qui touchera aussi bien le secteur public que le privé afin d'«amplifier le mouvement social».

À Paris, les participants dont des salariés du privé, des agents publics, des étudiants et des lycéens ont projeté de défiler du boulevard Saint-Michel au Champ-de-Mars à partir de 13h00, avec en tête Philippe Martinez pour la CGT et Yves Veyrier pour FO.

«Nous sommes déterminés à nous mobiliser car nous ne voulons pas être spectateurs, ni caution de décisions qui pourraient être prises en matière sociale à l'issue du grand débat», a expliqué Yves Veyrier.

Selon lui, il est nécessaire de «réhabiliter la grève» alors «qu'elle permet d'obliger les employeurs à se mettre autour de la table».

Dossier:
Mouvement des Gilets jaunes après 18 semaines de mobilisation (103)

Lire aussi:

Ces 25 propriétaires du 93 ont appris par simple lettre qu’ils étaient expropriés
Un eurodéputé surpris dans une orgie gay à Bruxelles présente sa démission
Méfiance face aux vaccins anti-Covid: «vous n’êtes ni des cobayes ni des jouets de l’industrie pharmaceutique»
Tags:
lutte sociale, gilets jaunes, revendications, politique, syndicats, grève, manifestation, Union nationale lycéenne (UNL), UNEF, Force ouvrière (FO), CGT, Paris, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook