France
URL courte
412625
S'abonner

Il s’agit de la 20e mort de l’année au sein de la police. Un agent de 29 ans a mis fin à ses jours mardi avec son arme de service, à son domicile à Paris.

Après avoir quitté son service le mardi 19 mars, un policier s'est donné la mort à son domicile situé dans le 12e arrondissement de Paris.

L'agent de 29 ans avait été affecté à la 22e Compagnie d'intervention (22e CI), un service appartenant à la Direction de l'ordre public et de la circulation (DOPC).

Interrogé par BFM TV, l'un de ses collègues déclare que les membres de la compagnie d'intervention sont «à bout» dans un «mal-être total».

Ce fait divers s'inscrit dans la vague de tragédies qui touche les fonctionnaires de police. Il s'agit en effet du 20e suicide depuis le début de l'année 2019 et du 8e ce mois-ci, un autre officier de police s'étant déjà suicidé ce vendredi dans les Yvelines.

35 policiers et au moins 33 gendarmes se sont suicidés en 2018. En 2017, ce chiffre s'élevait à 51 policiers.

Plusieurs syndicats de police ont manifesté le 12 mars pour dénoncer ce problème. Dans une interview accordée à Sputnik, le secrétaire général du syndicat VIGI, Alexandre Langlois, a évoqué comme principale raison l'épuisement des forces de l'ordre.

Lire aussi:

Une «violente altercation» éclate entre deux avocats lors du procès Sarkozy, l’audience suspendue
Des passagers maîtrisent un homme avec une crosse dépassant de son sac dans le TER
Valéry Giscard d'Estaing mort des suites du Covid-19
Une syndicaliste policière s’en prend en direct au patron de BFM TV, accusant la chaîne de «mensonge»
Tags:
arme de service, suicide, Paris, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook