France
URL courte
151512
S'abonner

La France dissout quatre associations ayant légitimé «de façon régulière» le djihad armé par des prêches et des écrits, a annoncé le ministère de l'Intérieur.

Quatre associations ayant légitimé «de façon régulière» le djihad armé seront dissoutes en France, a annoncé mercredi le ministère français de l'Intérieur.

«Les associations Centre Zahra France, Parti antisioniste, Fédération chiite de France, France Marianne Télé légitiment en effet de façon régulière le djihad armé tant par les prêches dispensés, que par les écrits mis à la disposition des fidèles et des internautes», précise le communiqué.

Selon le ministère, ces organisations se livrent à «une apologie constante, notamment via Internet, des actions d'organisations telles que le Hamas, le Djihad islamique palestinien* et la branche armée du Hezbollah, toutes inscrites sur la liste des organisations terroristes de l'Union européenne».

Le ministre de l'Intérieur, Christophe Castaner, a proposé au Président Macron de dissoudre ces associations lors du conseil des ministres.

En octobre 2018, le siège du Centre Zahra France à Grande-Synthe, qui héberge plusieurs associations dont le Parti antisioniste, la Fédération chiite de France et France Marianne Télé, et les domiciles de ses dirigeants ont déjà été perquisitionnés, d'après un communiqué publié à l'époque par le ministère de l'Intérieur. Trois personnes ont été placées en garde à vue pour détention illégale d'armes et six ordinateurs saisis. Les avoirs du Centre Zahra France et des associations Fédération chiite de France, Parti antisioniste et France Marianne Télé, toutes déclarées à Dunkerque entre 2005 et 2011, ont été gelés pour une durée de six mois.

Selon la préfecture du Nord, ces perquisitions s'expliquaient par le «soutien marqué» du Centre Zahra France à «plusieurs organisations terroristes et en faveur de mouvements prônant des idées contraires aux valeurs de la République». L'opération s'est déroulée conformément à la loi sur la sécurité intérieure et la lutte contre le terrorisme (SILT) de 2017.

*Organisation terroriste interdite en Russie

Lire aussi:

La France annonce la plus importante hausse de cas de Covid-19 en plus de deux mois
Didier Raoult estime que le Covid-19 est désormais l'une des maladies respiratoires les moins graves - vidéo
Journaliste expulsée de son siège en direct: le studio de la BBC Arabic dévasté par le souffle de l’explosion - vidéo
D’où provient le nitrate qui a provoqué les explosions à Beyrouth?
Tags:
apologie du terrorisme, dissolution, djihadisme, Parti antisioniste (France), France Marianne Télé, Fédération chiite de France, Centre Zahra France, Jihad islamique en Palestine (JIP), ministère français de l'Intérieur, Hamas, Hezbollah, Christophe Castaner, Emmanuel Macron, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook