Ecoutez Radio Sputnik
    Emmanuel Macron à La Mongie le 15 mars 2019

    Week-end de Macron à la montagne: la Première dame vole à son secours

    © AFP 2019 LAURENT DARD / DDM /
    France
    URL courte
    31160

    En déplacement à Reims ce mercredi 20 mars pour le premier match mixte hommes-femmes de football organisé par le Variétés Club de France, la Première dame a profité de l’occasion pour prendre la défense de son époux à qui on reproche d’être parti à la montagne en pleine crise des Gilets jaunes.

    Invitée à Reims pour donner le coup d'envoi du premier match mixte hommes-femmes organisé par le Variétés Club de France, Brigitte Macron a été assaillie de questions de journalistes sur le week-end dernier pendant lequel le couple présidentiel a pris congé dans les Pyrénées en pleine crise des Gilets jaunes.

    La Première dame s'est notamment exprimé devant les journalistes sur le retour précipité d'Emmanuel Macron qui a dû interrompre sa partie de ski à La Mongie et revenir d'urgence dans la capitale.

    Cherchant à innocenter l'absence du chef de l'État dans la capitale pendant le week-end, elle a déclaré que c'était elle «qui lui avait préparé une escapade».

    «Dès qu'il a pris conscience de ce qui se passait il est parti. C'était évident», a annoncé Brigitte Macron aux journalistes.

    Samedi 16 mars, Emmanuel Macron s'est vu obligé d'interrompre son week-end à la montagne et de rentrer à Paris où il a présidé la cellule de crise au ministère de l'Intérieur en raison des violences survenues lors de la 18e journée de mobilisation des Gilets jaunes.

    Lire aussi:

    La Russie évacue du Venezuela ses spécialistes qui entretenaient du matériel technique
    Une nouvelle tentative de coup d’État déjouée au Venezuela
    La canicule fait ses premiers morts en France
    Tags:
    montagnes, week-end, gilets jaunes, Emmanuel Macron, Brigitte Macron, Pyrénées, Reims
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik