France
URL courte
Mouvement des Gilets jaunes après 18 semaines de mobilisation (103)
8244
S'abonner

À Dijon, lors de l’acte 19 des Gilets jaunes, un street medic a reçu un projectile derrière la tête, selon une vidéo publiée sur le compte Twitter de Street Medic France. Comme l’a indiqué l’écrivain-documentariste David Dufresne sur le réseau social, le jeune homme a été blessé par un LBD 40.

La mobilisation des Gilets jaunes s'est poursuivie samedi 23 mars dans plusieurs villes de Bourgogne pour ce 19e samedi. À Dijon, la manifestation a été marquée par des échanges tendus autour de la place de la République et le recours à des gaz lacrymogènes par les forces de l'ordre. En outre, un street medic a reçu un projectile derrière la tête, selon le compte Twitter de Street Medic France (Média).

Sur une vidéo publiée sur le réseau social on voit ce street medic assis contre un mur, alors que ses collègues lui pansent la tête.

Selon l'écrivain-documentariste David Dufresne, qui a également publié cette vidéo sur son compte Twitter, le street medic a été blessé par un LBD 40. L'information n'a pas été encore confirmée par l'organisation Street Medic France.

La mobilisation des Gilets jaunes s'est renforcée le samedi 23 mars lors de l'acte 19. D'après les données de l'Intérieur, 40.500 personnes ont manifesté en France, dont 5.000 à Paris, contre 32.000 la semaine précédente. Depuis le début du mouvement, les chiffres officiels sont contestés par les Gilets jaunes qui ont eux-mêmes dénombré 127.212 participants ce samedi.

Plusieurs rassemblements ont eu lieu à Nice, Toulouse et Bordeaux. À Dijon, selon les données officielles, les manifestants ont été moins de 1.000; mais selon les estimations de la presse locale, ils étaient entre 1.500 et 2.000; et entre 2.000 et 2.500 selon les Gilets jaunes.

Dossier:
Mouvement des Gilets jaunes après 18 semaines de mobilisation (103)

Lire aussi:

Voici pourquoi il ne faut jamais conserver les œufs dans la porte d’un réfrigérateur
Un grand requin blanc surgit devant un bateau de pêcheurs, le capitaine «choqué» – vidéo
Ce métal sept fois plus cher que l’or est menacé par les voitures électriques
Tags:
gilets jaunes, street medics, LBD (lanceur de balles de défense), projectiles, David Dufresne, Bourgogne, Dijon, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook