France
URL courte
521276
S'abonner

Paris a condamné avec «la plus grande fermeté» un tir de roquette depuis la bande de Gaza qui a frappé dans la nuit de dimanche à lundi une maison située dans la ville de Mishmeret, au nord de Tel Aviv. L’attaque a fait au moins six blessés.

La France a condamné avec la plus grande fermeté les tirs de roquette survenus ce matin et qui visaient délibérément des zones habitées du territoire israélien depuis Gaza, faisant plusieurs blessés dans la localité de Mishmeret.

«Nous exprimons notre solidarité avec les victimes et rappelons notre attachement indéfectible à la sécurité d'Israël», a déclaré dans un communiqué le ministère français de l'Europe et des Affaires étrangères.

Une roquette tirée depuis la bande de Gaza a frappé dans la nuit de dimanche à lundi une maison située dans la ville de Mishmeret, au nord de Tel Aviv, provoquant un incendie qui a fait six blessés, dont des enfants, ont annoncé les autorités israéliennes et les médecins. L'agence Reuters précise qu'il s'agit du premier drame de ce type depuis la guerre de 2014 dans l'enclave palestinienne.

Cette attaque a eu lieu alors que les tensions s'exacerbent à l'approche de l'anniversaire des manifestations à la frontière de Gaza. Mishmeret est situé à plus de 80 km de la bande de Gaza, une distance rarement atteinte par les roquettes palestiniennes.

L'armée israélienne répond systématiquement à ce genre d'attaque, ce qui attise les tensions déjà vives avec les Palestiniens.

Le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahou se trouve actuellement à Washington, où il doit rencontrer Donald Trump lundi et mardi. Peu après l'attaque, il a annoncé que sa visite serait écourtée et qu'il allait revenir en Israël pour diriger une riposte militaire.

Lire aussi:

Le Président Aoun évoque l'hypothèse d'un «missile» ou d'une «bombe» dans la double explosion à Beyrouth
Macron au Liban: cette «déambulation dans les rues ressemblait plus à une campagne à l’adresse des Français»
Une pétition demande un placement du Liban sous mandat français pendant dix ans
Venu défendre sa fille contre un harceleur à Toulouse, il se prend quatre coups de couteau
Tags:
tir, Israël, Gaza, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook