France
URL courte
20568
S'abonner

Ces hommes habillés en gilets jaunes qui ont interpellé leur «confrère» sont-ils des policiers en civil? Cette hypothèse a été formulée par le journaliste David Dufresne qui a relayé la vidéo d’une scène d’interpellation sur Twitter. Des sources policières locales ont confirmé à France 3 qu’il s’agissait de policiers.

Cette interpellation qui a fait débat sur les réseaux sociaux a été filmée samedi à Montpellier lors de l'acte 19 des Gilets jaunes. Une vidéo relayée sur Twitter par le journaliste David Dufresne montre un groupe d'hommes vêtus de gilets jaunes arrêter un Gilet jaune pour des raisons inconnues. Selon le journaliste, ces derniers sont des policiers habillés en gilets jaunes qui ont interpellé un manifestant.

Des vidéos montrent cette scène sous deux angles différents et on y voit plusieurs hommes en gilets jaunes faire traverser la place à un homme lui aussi vêtu d'un gilet jaune.

En outre, une vidéo filmée par une équipe de France Télévisions montre le début de la scène. On y voit ce même individu plaqué au sol et visiblement menotté par des hommes en gilets jaunes alors que la police se trouve autour et qu'un policier demande au journaliste tournant les faits de s'éloigner. Selon France 3, un de ces hommes est «même muni d'un bâton télescopique dans la main droite».

France 3 indique avoir contacté des sources au sien du commissariat de Montpellier qui lui ont confirmé que les personnes sur la vidéo portant des gilets jaunes étaient bien des policiers et que cette technique avait été utilisée pour la première fois le 23 mars. Une source a d'ailleurs expliqué que cela avait permis de «s'infiltrer auprès des casseurs, discuter avec eux et ensuite interpeller les fauteurs de troubles».

Les services de la direction départementale de la sécurité publique de l'Hérault, sollicités par ce même média, ont refusé de commenter la scène, mais ont fait savoir que des policiers en civil étaient présents «comme dans d'autres manifestations».

Pour rappel, l'acte 19 des Gilets jaunes à Montpellier a été marqué par des affrontements surtout place de la Comédie. Selon la préfecture de l'Hérault, citée par le quotidien Midi libre, près de 500 casseurs ont infiltré le cortège qui a réuni samedi environ 4.500 Gilets jaunes dont nombreux sont venus de Toulouse, Nîmes et Béziers. La préfecture a également fait état de 20 interpellations.

Lire aussi:

Les violences urbaines s'étendent, et avec elles les territoires perdus de la République?
Les Français font davantage confiance à Didier Raoult qu’à Olivier Véran, selon un sondage
Trump annonce que son pays met fin à ses relations avec l'OMS
«Nous nous dirigeons vers un drame économique et social inédit» en France
Tags:
gilets jaunes, manifestation, police, Montpellier, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook