Ecoutez Radio Sputnik
    Patrouille de soldats français dans les rues de Paris.

    Face au terrorisme, un Français sur deux serait favorable à un militaire à la tête du pays

    © REUTERS / Philippe Wojazer
    France
    URL courte
    201416

    Une large majorité de Français pense que le pays est actuellement en guerre contre le terrorisme et, pour y faire face, est prête à des mesures d’exception et à une réduction des libertés, selon un sondage Odoxa réalisé pour les éditions JC Lattès.

    Pour faire face au terrorisme, les Français plébiscitent l'armée et appellent à des mesures d'exception, selon un sondage Odoxa réalisé en février dernier pour les éditions JC Lattès et publié ce mercredi 27 mars.

    L'étude montre que 55% des Français estiment qu'il faut voter de nouvelles mesures d'exception pour mieux assurer leur sécurité, quitte à limiter leurs libertés, tandis que 44% s'y opposent.

    Les chiffres diffèrent cependant en fonction de l'appartenance à telle ou telle formation politique. Les mesures d'exception sont saluées par 74% des sympathisants LR, par 67% des partisans de LREM et par 60% des sympathisants RN, tandis que 33% seulement des Insoumis soutiennent cette idée.

    Le sondage indique que 6 Français sur 10 estiment que leur pays est en guerre contre le terrorisme.

    Sur ce point, 75% des partisans de LREM et 48% des Insoumis convergent.

    En ce qui concerne la lutte contre le terrorisme, les Français font plus confiance à l'armée (54%) qu'à la police (20%), qu'à la justice (9%) et qu'au gouvernement (7%).

    Plus encore, un Français sur deux (50% contre 49%) voudrait voir temporairement un militaire à la tête du pays en cas de nouveaux attentats terroristes.

    L'enquête a été réalisée par internet les 13 et 14 février 2019 auprès d'un échantillon de 1.002 Français âgés de 18 ans et plus et représentatif de la population.

    Tags:
    sécurité, terrorisme, sondage
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik