Ecoutez Radio Sputnik
    Soldats français

    «Souris, il nous achète des Airbus»: un général force les troupes à sourire à Xi (vidéo)

    © AFP 2019 IAN LANGSDON / POOL
    France
    URL courte
    201341

    Alors que Xi Jinping saluait des anciens combattants français, l'ancien gouverneur de Paris, le général Bruno Dary, s’est mis devant le Président chinois pour leur montrer de manière insistante comment sourire à leur invité. La vidéo de la scène a fait le tour des réseaux sociaux.

    Comment faire bonne impression à un invité important? Commencez par le saluer en souriant.

    C'est ce qu'a voulu faire comprendre à des anciens combattants l'ancien gouverneur de Paris, le général Bruno Dary lors de la visite de Xi Jinping à Paris mardi 26 mars.

    Une vidéo diffusée sur les réseaux sociaux montre M.Dary en train d'esquisser un sourire forcé, écartant les extrémités de ses lèvres avec ses doigts.

    La scène s'est produite lorsque Xi Jinping et Emmanuel Macron saluaient d'anciens combattants français qui se tenaient droit, l'air sérieux, les yeux plissés, éblouis par le soleil.

    La vidéo a été reprise par l'émission Quotidien de Yann Barthès, ironisant sur le comportement du général français:

    «Mais il fait quoi lui? Alors, soit il remet son dentier, soit il suggère lourdement à des Français de sourire au Président chinois», a déclaré le journaliste, concluant: «Souris, il nous achète des Airbus».

    Dans un palais de l'Elysée placé sous très haute sécurité, Emmanuel Macron a successivement accueilli Angela Merkel, Jean-Claude Juncker et Xi Jinping. Ils ont abordés des questions commerciales et environnementales, ainsi que des relations entre l'Union européenne et la Chine.

    Lire aussi:

    Corée du Sud: la Russie réagit aux tirs de semonce présumés contre ses bombardiers
    Deux CRS retrouvés morts en France en quelques heures
    La Corée du Nord saisit un navire russe
    Tags:
    vétéran, militaires, sourire, vidéo, Emmanuel Macron, Xi Jinping, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik