Ecoutez Radio Sputnik
    Jean-Michel Blanquer

    Jean-Michel Blanquer dénonce le racisme et la violence d’une forme d’antiracisme (vidéo)

    © AFP 2019 LUDOVIC MARIN
    France
    URL courte
    11151
    S'abonner

    Evoquant la pièce de théâtre Les Suppliantes annulée à la Sorbonne sous la pression d’associations antiracistes et l’organisation par des syndicats de réunions «racisées», le ministre de l'Éducation nationale a condamné «une certaine violence, et une forme de racisme en réalité» qui est en train de s’installer au nom de l’antiracisme.

    Le ministre de l'Éducation nationale et de la Jeunesse Jean-Michel Blanquer a mis en garde jeudi, sur France Inter, contre la transformation de l'antiracisme en une sorte de racisme. Il s'est indigné en particulier du fait que le syndicat Sud 93 tente d'organiser des réunions «racisées», donc interdites aux blancs.

    ​«Au nom de l'antiracisme, une certaine violence, et une forme de racisme en réalité, est en train de s'installer. Je la trouve inquiétante», a-t-il indiqué.

    Il a aussi évoqué la pièce de théâtre Les Suppliantes qui devait être jouée à la Sorbonne avant d'être annulée sous la pression d'un syndicat étudiant et d'une organisation antiraciste car les acteurs se grimaient. Ce grimage était simplement une référence au théâtre antique, selon l'auteur de la pièce.

    «Interrompre une pièce de théâtre ne m'a jamais paru une très bonne chose», a constaté le ministre.

    «Il y a aujourd'hui une extrême gauche française qui joue avec le feu sur ces questions-là», a-t-il constaté.

    «Quand je vois qu'un syndicat se permet d'organiser des réunions intitulées racisées […] pour faire des choses qui, en réalité, polarisent la société, je pense qu'il y a un élément d'inquiétude», a poursuivi M. Blanquer.

    Dans ce contexte, il a tenu à «rendre hommage au travail des professeurs au quotidien, parce que c'est eux qui sont confrontés à cette angoisse sociale et à ces difficultés de savoir vivre ensemble».

    Tags:
    antiracisme, racisme, violences, Jean-Michel Blanquer, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik