Ecoutez Radio Sputnik
    Jean-Yves Le Drian

    En Israël, des escrocs gagnent des millions en se faisant passer pour Jean-Yves Le Drian

    © Sputnik . Kirill Kallinikov
    France
    URL courte
    15237

    Fin février en Israël, la police a arrêté trois personnes soupçonnées d’avoir escroqué des victimes françaises à hauteur de plusieurs millions d'euros en se faisant passer pour le ministre français des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian. Ce n’est pas la première fois que l’identité de M.Le Drian est usurpée à des fins criminelles.

    Trois personnes, soupçonnées d'avoir usurpé l'identité de Jean-Yves Le Drian pour escroquer des Français, ont été arrêtées fin février en Israël, a annoncé une source de l'AFP proche de l'enquête. Selon cette information du Parisien, il s'agit d'une vaste escroquerie qui leur a rapporté huit millions d'euros.

    Depuis l'automne 2018, un trio de Franco-Israéliens aurait usurpé l'identité du ministre des Affaires étrangères ou de son chef de cabinet pour escroquer d'importantes sommes d'argent à des hommes d'affaires ou des personnes réputées fortunées. Selon la source, ils affirmaient que ces fonds serviraient à libérer des otages français en toute discrétion pour ne pas contrevenir à la ligne officielle de Paris qui consiste à ne pas verser de rançon.

    L'opération des policiers se serait tenue le 26 février à Netanya, dans la banlieue de Tel Aviv. La source de l'AFP a salué «la très bonne coopération entre les autorités françaises et israéliennes» dans une affaire jugée «emblématique».

    Selon la source de l'AFP, confirmant l'information du Parisien, les escrocs s'inspiraient d'une arnaque qui avait déjà visé Jean-Yves Le Drian en 2015 alors qu'il était ministre de la Défense. Les escrocs ont alors contacté plusieurs présidences d'États africains, des ambassades en France et à l'étranger, des entreprises françaises, fondations ou associations humanitaires, ils ont inventé des scénarios de prises d'otage d'agents secrets et ont demandé de l'aide pour le paiement de rançons de plusieurs millions d'euros à la place de la France, dont la ligne officielle est de ne pas verser d'argent, rappellent les médias.

    Lire aussi:

    «Nous allons envoyer ces navires US au fond de la mer avec des armes secrètes», promet un général iranien
    La photo de l’homme à l’origine de l’explosion à Lyon publiée
    L'acte 28 se poursuit place de la République à Paris avec des gaz lacrymogènes
    Tags:
    identité, escroquerie, Jean-Yves Le Drian, Israël, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik