Ecoutez Radio Sputnik
    Place du Trocadéro

    Acte 20 à Paris: premiers heurts au Trocadéro, les CRS utilisent des lacrymogènes

    © Sputnik .
    France
    URL courte
    Mouvement des Gilets jaunes après 18 semaines de mobilisation (102)
    18315

    Dans le cadre de l'acte 20 de la mobilisation des Gilets jaunes, la situation s'est tendue dans la soirée à Paris, au Trocadéro, où les forces de l'ordre ont utilisé des gaz lacrymogènes contre des manifestants.

    La tension est montée d'un cran samedi soir à Paris pendant l'acte 20 du mouvement des Gilets jaunes. En effet, les forces de l'ordre ont eu recours à des gaz lacrymogènes contre des manifestants au Trocadéro.

    Des projectiles et des bouteilles de verre ont été lancés par des manifestants et les CRS ont répondu en lançant à leur tour des grenades lacrymogènes.

    Des manifestants cagoulés ont fait leur apparition sur les lieux.

    La préfecture de police a diffusé dans ce contexte un appel.

    Pourtant, dès le début rien ne laissait supposer de tels développements, la mobilisation au Trocadéro se déroulait dans une ambiance festive.

    Les Gilets jaunes se sont réunis ce samedi partout en France pour leur 20e journée de mobilisation. Les rassemblements du 30 mars ont été interdits sur les Champs-Élysées à Paris, à Saint-Étienne, à Épinal et à Rouen, par crainte de violences et de la venue de casseurs. À Paris, 32 personnes ont été interpellées et 11.945 contrôles préventifs ont été réalisés dans la capitale à 17h00, d'après un nouveau bilan de la préfecture de Paris.

    Dossier:
    Mouvement des Gilets jaunes après 18 semaines de mobilisation (102)

    Lire aussi:

    «L'Iran a fait une très grosse erreur»: Trump réagit à la destruction du drone US par les militaires iraniens
    Poutine évalue les possibles conséquences d'une guerre impliquant l'Iran
    La Russie se prépare-t-elle à une guerre? La réponse de Poutine
    Tags:
    gilets jaunes, gaz lacrymogènes, projectiles, émeutes, manifestation, police, Trocadéro, Paris, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik