Ecoutez Radio Sputnik
    Personnes âgées

    Réforme des retraites: un ex-ministre du Travail dénonce une «opération hypocrite»

    CC0 / Pixabay
    France
    URL courte
    13124

    Dans une interview au Journal du dimanche, Xavier Bertrand, ancien ministre du Travail, s’en est pris à la réforme des retraites avancée par le gouvernement actuel. Il juge inévitable le recul de l’âge de départ à la retraite jusqu'à 65 ans ce qui, selon lui, permettrait d’augmenter le montant du minimum vieillesse.

    En se confiant au JDD à propos de la réforme des retraites envisagée par le gouvernement, Xavier Bertrand, le président du conseil régional des Hauts-de-France et ancien ministre du Travail du gouvernement Fillon, a présenté son contre-projet.

    Il estime nécessaire d'allonger la durée du travail jusqu'à 65 ans. Selon lui, cela représenterait «15 à 18 milliards d'euros en plus». Le projet de réforme avancée par le gouvernement prévoit le maintien de l'âge de départ à la retraite à 62 ans.

    «Reculer l'âge de départ [à la retraite, ndlr] est la seule voie. Dire autre chose, c'est mentir aux Français», a-t-il indiqué.

    En échange, Xavier Bertrand propose d'augmenter le minimum vieillesse actuellement fixé à 868,20 euros.

    «Je propose que, à terme, aucune pension ne puisse être inférieure à 1.000 euros», a-t-il ajouté.

    En qualifiant l'idée d'un système unique par points de «piège», il a dénoncé une «vaste opération hypocrite de baisse généralisée des retraites».

    M.Bertrand a également indiqué que les syndicats doivent être dans la mise en œuvre de la réforme des retraites.

    «Des syndicats (comme la CFDT) peuvent être plutôt favorables à l'allongement de la durée de cotisation. Mais il faut arrêter de les prendre de haut, travailler avec eux et les respecter», estime-t-il.

    Dans le cadre de sa réforme des retraites, Emmanuel Macron veut mettre en œuvre un système «universel» qui remplacera les 42 régimes différents qui existent aujourd'hui. En cas d'adoption de la loi cette année, le nouveau système entrerait en vigueur au 1er janvier 2025. La première génération concernée serait celle née en 1963.

    Lire aussi:

    En défiant les USA, un pays membre de l’UE lance un réseau 5G avec l’aide de Huawei
    Un militaire de Sentinelle ouvre le feu contre un homme armé d’un couteau près d'un hôpital militaire à Lyon
    Sur une vidéo devenue virale, des forces de l'ordre gazent les clients d'un café lors de l’acte 31
    Tags:
    retraite, retraité, Xavier Bertrand, Emmanuel Macron, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik