Ecoutez Radio Sputnik
    SNCF

    Un employé de la SNCF lance une fausse alerte à la bombe pour une raison peu commune

    © Sputnik . Alexandra Masaltseva
    France
    URL courte
    6106
    S'abonner

    Ne voulant pas manquer son train, un homme a signalé par téléphone qu’une bombe avait été déposée à Rennes, sous le pont Saint-Hélier qui surplombe les voies, à quelques centaines de mètres de la gare. La police a par la suite identifié et interpellé l’individu, qui s’est avéré être un employé de la SNCF, d’après la presse française.

    Des médias français rapportent que, vers 9h30 ce dimanche matin, un individu a téléphoné à la SNCF pour la mettre en garde contre une bombe qui se serait trouvée, selon lui, sous le pont Saint-Hélier à Rennes, non loin de la gare.

    Dans la foulée, la SNCF a interrompu le trafic ferroviaire et la police a bouclé la zone du pont en question. N'ayant retrouvé aucun colis suspect, l'alerte a été levée à 11 h.

    ​Par contre, la police a pu identifier l'individu ayant appelé le matin.

    «Il s'agissait d'un homme qui devait prendre le train ce matin vers Paris et qui avait peur de le manquer», a indiqué la préfecture de Rennes.

    Il a été arrêté à la gare et placé en garde à vue au commissariat de la ville. Comme l'a souligné la presse, il s'agissait d'un employé de la SNCF.

    Tags:
    gare, train, alerte à la bombe, SNCF, Rennes, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik