France
URL courte
3302
S'abonner

Vers 1h45 du matin ce dimanche, la préfecture de Côte-d'Or a fait l’objet de jets de cocktails Molotov, qui ont déclenché un début d’incendie sur la bâche d’un bâtiment en travaux. Une enquête est en cours et la police analyse les images de vidéosurveillance.

Dans la nuit du samedi 30 au dimanche 31 mars, la préfecture de Côte-d'Or a été attaquée aux cocktails Molotov, ce qui a provoqué un début d'incendie sur une bâche, comme l'indique un communiqué de presse.

L'incendie a rapidement été maîtrisé, ne faisant pas de dégâts.

Le préfet de Côte-d'Or et de la région Bourgogne-Franche-Comté, Bernard Schmeltz, a réagi dans ce communiqué, condamnant «avec une fermeté totale ces actes irresponsables et inadmissibles»:

«Cette attaque est d'une extrême gravité au regard des conséquences qu'elle aurait pu emporter pour l'intégrité du bâtiment […].Ceux qui s'en prennent lâchement à la maison du public en pensant abîmer un symbole de l'État ne contribuent qu'à démontrer le peu de cas qu'ils font de la République et de nos institutions qui travaillent chaque jour au service de l'intérêt général».

Une enquête est en cours et la police analyse les images prises, car les lieux de l'incident sont placés sous vidéosurveillance.

Selon le communiqué de la préfecture, «tous les moyens seront mobilisés pour que les auteurs de ces actes en répondent devant la justice».

Lire aussi:

Plus de 800 morts dus au Covid-19 en France en 24h - vidéo
La Russie a élaboré un schéma de traitement en cas de forme grave du Covid-19
Didier Raoult: «Il faut que l’exécutif se garde de faire de la médecine à notre place»
Tags:
cocktail Molotov, Dijon, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook