Ecoutez Radio Sputnik
    tribunal

    Européennes: la justice ordonne à France 2 d'inviter Hamon, Philippot et Asselineau

    © Fotolia / Andrey Burmakin
    France
    URL courte
    411031

    Le tribunal administratif de Paris a statué sur la décision de France 2 de ne pas inviter Benoît Hamon, Florian Philippot et François Asselineau au débat du 4 avril, en ordonnant à la chaîne de les y convier. Selon la justice, cette décision du média est «susceptible de porter une atteinte grave» au respect de la pluralité des opinions.

    Le tribunal administratif de Paris a ordonné lundi à France 2 d'inviter Benoît Hamon (Générations), Florian Philippot (Les Patriotes) et François Asselineau (UPR) à son débat de jeudi sur les Européennes, ou à défaut de les inclure dans un rendez-vous similaire avant le 23 avril.

    Le Tribunal considère que Générations «est distinct du parti socialiste, regroupe un député, un sénateur, trois députés européens et est crédité de 2,5 à 4% des intentions de vote aux prochaines élections en cause. Aussi, la circonstance que le courant de pensée incarné par celui-ci lors des dernières élections présidentielles de 2017 soit représenté lors du débat du 4 avril est inopérante».

    «Les décisions de ne pas inviter ces trois candidats au débat du 4 avril sont susceptibles de porter une atteinte grave et manifestement illégale à la liberté fondamentale que constitue le respect du principe du caractère pluraliste de l'expression des courants de pensée et d'opinion», a précisé le tribunal dans un communiqué.

    Sollicitée par l'AFP, la chaîne publique n'a pas souhaité commenter la décision à ce stade.

    Les trois leaders contestaient en référé-liberté la décision de France 2 de ne pas les inviter au débat, où étaient invitées les têtes de listes aux élections européennes Manon Aubry (LFI), Jordan Bardella (RN), François-Xavier Bellamy (LR), Nicolas Dupont-Aignan (DLF), Raphaël Glucksmann (liste commune Place publique-PS), Yannick Jadot (EELV) et Nathalie Loiseau (LREM), ainsi que Ian Brossat (PCF) et Jean-Christophe Lagarde (UDI).

    Lire aussi:

    En défiant les USA, un pays membre de l’UE lance un réseau 5G avec l’aide de Huawei
    Un militaire de Sentinelle ouvre le feu contre un homme armé d’un couteau près d'un hôpital militaire à Lyon
    Sur une vidéo devenue virale, des forces de l'ordre gazent les clients d'un café lors de l’acte 31
    Tags:
    débats télévisés, élections européennes 2019, Florian Philippot, Benoît Hamon, François Asselineau, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik