Ecoutez Radio Sputnik
    François Hollande

    Ferrand sur Hollande: «Il a déclaré forfait et maintenant il nous dit comment jouer»

    © AFP 2019 Stephane de Sakutin
    France
    URL courte
    943
    S'abonner

    Au lieu d’ajouter son «grain de sel», l’ancien Président devrait s’interroger sur comment contribuer au rassemblement de la nation - le président de l’Assemblée nationale Richard Ferrand a réagi sur le plateau de BFM TV et RCM aux critiques récemment émises par François Hollande au sujet des deux ans de présidence d’Emmanuel Macron.

    Après que dans une interview au Parisien l’ancien chef de l’État François Hollande a exprimé des critiques à l’égard des résultats des deux premières années de pouvoir d’Emmanuel Macron, la balle lui a été renvoyée à plusieurs reprises. Cette fois-ci, c’est Richard Ferrand qui l’a taclé, précisant qu’un ancien Président «ne devrait pas dire ça».

    «Je crois véritablement que, dans les moments comme ceux que nous vivons, un ancien Président de la République devrait plutôt s’interroger sur le fait de savoir comment il contribue au rassemblement de la nation. Comment est-ce qu’il contribue pour que la fraternité française soit à nouveau de mise, alors qu’elle est un peu mise à mal, me semble-t-il, plutôt que de venir ajouter son grain de sel», a-t-il notamment mis en avant.

    ​Et d’ajouter que Hollande «a déclaré forfait et maintenant il nous dit comment jouer le match. Non, franchement».

    Plus tôt, c’est le député des Bouches-du-Rhône et porte-parole du groupe LREM à l’Assemblée nationale, Saïd Ahamada, et le ministre de l'Action et des Comptes publics, Gérald Darmanin, qui avaient réagi aux propos tenus par M.Hollande.

    Pour rappel, interrogé par un journaliste du Parisien, l'ancien chef de l'État avait jugé que le résultat des deux premières années du quinquennat d'Emmanuel Macron n'était «bon ni pour la vitalité économique ni pour la cohésion sociale» et qu’en voulant tout bousculer, tout s’était arrêté. Il a toutefois estimé que «tout Président peut toujours opérer des corrections».

    Tags:
    réaction, critiques, Emmanuel Macron, François Hollande, Richard Ferrand, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik