Ecoutez Radio Sputnik
    Blanche Gardin (archives)

    Blanche Gardin refuse l’ordre des Arts et des Lettres et critique la politique de Macron

    © AP Photo / Philippe LOPEZ
    France
    URL courte
    331162

    L’actrice et humoriste Blanche Gardin a fait savoir avoir refusé sa nomination à l’ordre des Arts et des Lettres proposée par le ministère français de la Culture en adressant une lettre ouverte à Emmanuel Macron, où elle reproche au gouvernement ses promesses non tenues et ses décisions défavorables aux sans-abri.

    Une raison politique se trouve derrière le refus de la nomination à l'ordre des Arts et des Lettres de l'actrice et humoriste Blanche Gardin. Elle l'explique dans une lettre ouverte adressée au Président de la République sur sa page Facebook.

    Elle a annoncé le 3 avril qu'il était illogique pour elle d'accepter sa nomination proposée par le ministère français de la Culture, et se lance dans une critique du gouvernement actuel.

    L'axe principal de sa critique cible certaines décisions prises par le gouvernement qu'elle considère comme défavorables aux sans-abri.

    «Où comptiez-vous les mettre, ces gens que vous ne vouliez plus voir dans la rue monsieur le Président, alors que vous preniez toutes ces mesures qui allaient provoquer l'effet inverse?», lance-t-elle.

    Elle reproche au gouvernement notamment d'avoir baissé les budgets des centres d'hébergement et d'avoir supprimé certaines aides gouvernementales qui étaient destinées à aider les plus pauvres.

    «Vous avez baissé durement les APL [aides personnelles au logement, ndlr] qui aident les plus pauvres à se loger, vous avez réduit les budgets des centres d'hébergement d'insertion pour les sans domicile, vous avez coupé une part importante des moyens dédiés à la construction de logements sociaux, coupé drastiquement dans les emplois aidés, supprimé l'ISF, ce qui a eu, entre autres conséquences, de faire chuter les dons aux associations qui luttent en faveur des plus démunis», lit-on dans sa lettre ouverte à Emmanuel Macron.

    En outre, elle fait savoir que l'argent qu'elle a récolté pour sa dernière représentation au Zénith de Paris le 31 mars a été reversé à deux associations qui aident les personnes sans domicile fixe.

    En guise de conclusion, elle juge qu'il est illogique pour elle d'accepter sa nomination à l'ordre des Arts et des Lettres de la part du gouvernement.

    «Vous comprendrez qu'il y aurait quelque chose d'illogique d'accepter votre proposition.»

    Lire aussi:

    L’Onu dit détenir des preuves de l’implication du prince héritier saoudien dans le meurtre de Khashoggi
    Para bellum: un ultimatum de Washington à l’Iran révélé
    Trump croit savoir qui a en réalité organisé les attentats du 11 septembre
    Tags:
    politique, critiques, décoration, Ordre des Arts et des Lettres, humoriste, artistes, Emmanuel Macron, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik