Ecoutez Radio Sputnik
    Croix gammée à Lyon

    Croix gammées et inscriptions racistes à Lyon la veille de l'hommage d'Izieu

    © AFP 2019 JEFF PACHOUD
    France
    URL courte
    1066

    Des inscriptions racistes et des croix gammées ont été peintes à Lyon la veille de la commémoration de la tragédie d'Izieu de 1944, lorsque 44 enfants juifs ont été arrêtés pour être exterminés à Auschwitz.

    Des inconnus ont inscrit des tags racistes et des croix gammées sur des devantures de magasins de l'avenue Berthelot à Lyon, a fait savoir ce vendredi 5 avril le magazine Lyon Capitale.

    ​La Ligue internationale contre le racisme et l'antisémitisme a annoncé sur son compte Twitter qu'elle allait déposer une plainte.

    ​«La LICRA dépose plainte et propose aux victimes de les accompagner au plan juridique. Les groupuscules d'extrême droite qui sévissent à Lyon doivent savoir que nous mettrons tout en œuvre pour dissoudre leurs mouvements et les faire condamner devant les tribunaux», a martelé la Ligue.

    ​​

    Présente à Lyon, la ministre de la Santé, Agnès Buzyn, et Gérard Collomb, maire de Lyon, mais aussi Pascal Mailhos, préfet de région, se sont rendus sur place pour condamner ces actes «insupportables».

    ​​M.Collomb a dénoncé «une provocation à la veille de l'hommage d'Izieu». Le 6 avril 1944, 44 enfants juifs et leurs moniteurs ont été arrêtés à Izieu, commune située entre Lyon et Chambéry, à la suite d'une rafle de la Gestapo, avant d'être déportés dans le camp de concentration d'Auschwitz où ils ont été exterminés.

    Lire aussi:

    La justice italienne ordonne la saisie du navire Open Arms
    Un avion d'Air France reliant Moscou et Paris envoie un signal de détresse
    Qu'a dit Poutine sur les Gilets jaunes que les médias français ont omis?
    Tags:
    nazisme, croix gammée, racisme, Agnès Buzyn, Gérard Collomb, Lyon, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik