France
URL courte
132526
S'abonner

Le corps d’un policier d’Alès (Gard), disparu lundi, a été découvert ce dimanche matin durant une battue organisée par sa compagne, selon Actu17. Une autre policière a été retrouvée morte le même jour dans un véhicule à Guainville.

Le corps sans vie d'un policier d'Alès, disparu lundi, a été découvert lors de recherches ce dimanche matin à La Calmette, à une trentaine de kilomètres, a annoncé Actu17.

Il s'agit de Christophe, un policier de 49 ans, qui avait disparu lundi 1er avril après avoir quitté son domicile pour se rendre au travail. Les recherches menées cette semaine sont restées sans résultat.

Sa compagne Guénaëlle a appelé à une battue civile ce dimanche, sur sa page Facebook. Le rendez-vous était fixé à 9 heures sur le parking de La Calmette, en face de la mairie, et 150 personnes avaient répondu à l'appel.

Actu17 rapporte qu'au cours de la battue un corps a été découvert dans la matinée, celui de Christophe qui s'était donné la mort par pendaison.

Une enquête a été ouverte afin de déterminer les circonstances exactes de son décès.

Le corps d'une policière des Yvelines a été découvert le même jour vers 2h dans un véhicule stationné à Guainville (Eure-et-Loir), a-t-on appris dimanche auprès du procureur de la République de Chartres Rémi Coutin.

Avec ces morts, le nombre de policiers à avoir mis fin à leurs jours depuis le 1er janvier avoisine la trentaine.

Lire aussi:

Le Pr Raoult visé par une enquête, accusé d'avoir prescrit de l’hydroxychloroquine sans consentement
Trump veut «un pacte nucléaire» avec la Russie, le Kremlin lui répond
«Folie furieuse de Macron», «idéologie des eurodingos»: bientôt un impôt européen?
Camélia Jordana intervient et perturbe un contrôle de police en plein Paris
Tags:
recherches, policier, décès
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook