France
URL courte
17521
S'abonner

Le ministre français de l’Économie, Bruno Le Maire, s’est prononcé ce mardi sur les menaces de Washington de taxer certains produits européens en représailles aux subventions accordées par l'Union européenne à Airbus. Il a appelé les parties intéressées à trouver «un accord à l'amiable».

Le ministre français de l'Économie, Bruno Le Maire, a commenté ce mardi lors d'une conférence de presse à Bercy les menaces de Washington de taxer certains produits européens en représailles aux subventions accordées par l'Union européenne à Airbus.

«Quand je vois la situation de la croissance mondiale, je ne pense pas que nous puissions nous permettre un conflit commercial, même sur la seule question de l'industrie aéronautique, entre les États-Unis et l'Europe», a-t-il déclaré.

Il a également appelé les États-Unis et les pays européens à trouver un compromis sur les subventions accordées à Airbus.

«L'intérêt des États-Unis comme l'intérêt du continent européen et de la France, c'est de trouver un accord à l'amiable», estime le ministre français.

Dans un communiqué rendu public ce lundi 8 avril, le bureau du représentant américain au Commerce a menacé l'Union européenne d'imposer des hausses de taxes douanières à Airbus et d'autres produits européens si Bruxelles ne met pas un terme à certaines subventions attribuées au constructeur aéronautique. Ces restrictions peuvent affecter des produits importés de France, d'Allemagne, d'Espagne et du Royaume-Uni.

Lire aussi:

Le nombre journalier de nouveaux cas de Covid-19 en France avoisine les 3.000, 241 foyers au total
Rouen: sept policiers hors service agressés par une vingtaine de jeunes individus
La Turquie accuse la France de se comporter «comme un caïd» en Méditerranée
Tags:
droits de douane, Airbus Group, Bruno Le Maire, France, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook