Ecoutez Radio Sputnik
    street medics

    «Nous étions en zone de guerre»: un street medic dénonce le traitement policier (vidéo)

    © Sputnik . Irina Kalashnikova
    France
    URL courte
    311181

    Suite à l’acte 21 des Gilets jaunes à Lyon, un secouriste a dénoncé sur Facebook les pratiques des forces de l’ordre envers certains street medics. Vidéo à l’appui, l’homme revient sur le moment où un policier l’a agressé lui arrachant avec force son masque.

    Un street medic a dénoncé sur Facebook des violences pratiquées par les forces de l'ordre envers les secouristes pendant l'acte 21 des Gilets jaunes à Lyon.

    Dans un message publié ce mardi, l'homme affirme avoir reçu trois coups de matraque tout au début de la manifestation avant de se faire soigner par ses collègues. À ce moment, précise-t-il, la police demandait d'avancer et les personnes rassemblées exécutaient ses ordres.

    Le cortège est ensuite arrivé dans un autre quartier, «où les forces de l'ordre étaient plus que méchantes», précise ce secouriste.

    «J'ai vu des Gilets jaunes se faire matraquer, gazer et tirer dessus au flash ball et même ceux qui étaient au sol. Nous étions en zone de guerre. Je n'avais jamais vu ça sur Lyon», écrit-il.

    «Un monsieur des forces de l'ordre s'est rapproché de moi et il m'a mis une droite et m'a tiré violemment par le masque à gaz et ensuite par mes lunettes», poursuit le street medic appuyant ses propos avec une vidéo.

    «Il m'a demandé de les enlever mais je n'y arrivais pas car on était tête contre tête. Ce sont les élastiques qui ont cédé pour vous dire la violence», poursuit l'homme. Il précise qu'il n'a «ni bleu, ni hématome» et déplore ne pas pouvoir porter plainte.

    «Mais je vous le dis, rien ni personne ne m'empêchera de retourner dans les manifestations et de porter secours à toutes les personnes blessées», résume le secouriste.

    Les Gilets jaunes se sont réunis à travers toute la France samedi 6 avril pour participer à l'acte 21 du mouvement. Les chiffres de la participation diffèrent en fonction des sources. Selon le ministère de l'Intérieur, 22.300 personnes ont pris part à la mobilisation.

    Un autre chiffre, donnant 110.000 manifestants, a été avancé par France Police-Policiers en colère. Un groupe Facebook appelé «Le nombre jaune» qui organise son propre comptage du nombre de manifestants, a recensé 73.000 manifestants pour 209 actions dans toute la France ce samedi.

    Lire aussi:

    «L'Iran a fait une très grosse erreur»: Trump réagit à la destruction du drone US par les militaires iraniens
    Poutine évalue les possibles conséquences d'une guerre impliquant l'Iran
    La Russie se prépare-t-elle à une guerre? La réponse de Poutine
    Tags:
    street medics, gilets jaunes, secouristes, manifestation, violences, police, Lyon, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik