France
URL courte
5171
S'abonner

Le tribunal correctionnel de Perpignan a condamné un homme à un an de prison ferme sans mandat de dépôt. La raison? Il s'était présenté à une convocation à la gendarmerie avec de la cocaïne dans les poches.

Un habitant de Perpignan a été condamné à un an de prison ferme par le tribunal correctionnel car il s'était rendu à une convocation de la gendarmerie avec de la cocaïne dans les poches, annonce L'Indépendant.

Fouillé par les forces de l'ordre, l'homme, qui disposait déjà de 14 mentions sur son casier judiciaire avant ce nouveau procès, avait 1,57 g de stupéfiants sur lui.

«Vous êtes convoqué à la gendarmerie dans le cadre d'une affaire judiciaire et vous avez sur vous 1,57 g de cocaïne. Bien évidemment vous êtes fouillé et on découvre la drogue. Et vous avouez consommer et même dépanner des amis», a annoncé le président du tribunal, cité par L'Indépendant.

«À la veille de ma retraite, j'arrive encore à être étonné», s'est exclamé le président du tribunal, entre le rire et la colère.

Selon le média, cette peine sans mandat de dépôt est aménageable.

Lire aussi:

Coronavirus, en continu: le pic en Île-de-France prévu vers le 6 avril
Peut-on craindre un retour du Covid-19 après la pandémie actuelle? Un virologue répond
Les autorités ont «menti» sur l’inutilité des masques pour «une bonne cause», estime une journaliste
«Plus rien ne sera jamais comme avant pour l'immobilier après le coronavirus»
Tags:
tribunal, cocaïne, Perpignan
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook