Ecoutez Radio Sputnik
    Et si Marion Maréchal tuait l’extrême-droite?

    À l’approche des européennes, Marion Maréchal partage son avis sur l’UE

    © Sputnik .
    France
    URL courte
    12388

    Absente de la vie politique depuis 2017, l’ex-députée RN du Vaucluse, Marion Maréchal, a accordé une longue interview à Valeurs actuelles dans laquelle elle revient sur sa vision de l’Union européenne et ce à moins de deux mois des élections européennes.

    Dans un entretien accordé à Valeurs actuelles, Marion Maréchal s'est entre autres exprimée sur le champ d'action de l'Union européenne. Pour l'ancienne députée RN du Vaucluse, le devoir de cette organisation est de «répondre aux menaces communes et aux intérêts partagés».

    Selon elle, «L'Union européenne devrait être une organisation internationale plutôt qu'une tentative d'État européen».

    «L'Union devrait se contenter de répondre aux menaces communes et aux intérêts partagés. Ne se préoccuper que de la régulation du commerce extérieur dans une logique de patriotisme économique, de régulation de l'immigration aux frontières communes, d'instauration d'une souveraineté numérique. Et, à partir de là, c'est à la France de se faire une place dans le dispositif», a-t-elle souligné.

    En 2017, la nièce de Marine Le Pen a abandonné la présidence du groupe RN au Conseil régional de PACA et a renoncé à un nouveau mandat de députée du Vaucluse. Elle a justifié sa décision de se retirer de la politique par des «raisons personnelles et politiques».

    Lire aussi:

    Deux Eurofighter de l'armée allemande entrent en collision, un pilote tué (vidéos)
    «Je m’en fous des Européens», lance Trump
    Une femme frappée par une bande en plein Paris durant la Fête de la musique (vidéo)
    Tags:
    champ d'action, vision, entretien, Union européenne (UE), Marion Maréchal-Le Pen, Marine Le Pen, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik