France
URL courte
15021
S'abonner

Raphaële Rabatel, l’épouse du président du groupe LREM à l'Assemblée nationale, Gilles Le Gendre, a été nommée directrice de la communication de la FDJ quelques jours avant l’adoption définitive de la loi Pacte qui prévoit la privatisation de cette société. Cette nomination a été largement discutée dans les milieux politiques.

Le 9 avril, la Française des jeux a annoncé dans un communiqué la nomination de Raphaële Rabatel au poste de directrice de la communication et du développement durable, membre du Comité de direction générale du groupe FDJ.

Plusieurs personnalités politiques françaises ont critiqué cette décision, faisant un lien entre la nomination de Mme Rabatel, l'épouse du président du groupe LREM à l'Assemblée nationale, Gilles Le Gendre, et l'adoption définitive de la loi Pacte prévoyant la privatisation de la FDJ, votée à l'Assemblée nationale jeudi 11 avril.

Dans le même temps, d'autres acteurs de la vie politique ont déclaré que Raphaële Rabatel avait été choisie non pas à cause de son époux mais pour ses compétences.

La porte-parole LREM a par exemple qualifié les remarques à l'encontre de cette nomination de sexistes et de sectaires.

«Une femme doit pouvoir poursuivre sa carrière professionnelle indépendamment de l'activité politique de son conjoint», a expliqué l'entourage de Gilles Le Gendre, cité par l'AFP.

De 2004 à 2008, Mme Rabatel a été directrice de la communication et membre du comité exécutif du Groupe Gaz de France. À ce titre, elle a préparé et accompagné l'ouverture de capital en 2005, puis la privatisation et la fusion avec Suez (GDF Suez, aujourd'hui Engie), en 2007.

Lire aussi:

Les violences urbaines s'étendent, et avec elles les territoires perdus de la République?
Ce ne sont pas les dinars libyens qui sont «faux» mais les dires des USA: Moscou réagit aux accusations de Washington
Les Français font davantage confiance à Didier Raoult qu’à Olivier Véran, selon un sondage
Mort de George Floyd: le gouverneur du Minnesota annonce la mobilisation totale de la Garde nationale
Tags:
épouse, loi Pacte, nomination, Twitter, Gilles Le Gendre, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook