Ecoutez Radio Sputnik
    Julian Assange

    Après Mélenchon et NDA, le Rassemblement national réclame le droit d'asile pour Assange

    © Sputnik . Mikhail Voskresensky
    France
    URL courte
    16480
    S'abonner

    En réaction à l'arrestation de Julian Assange à Londres, le Rassemblement national a demandé au gouvernement français d'accorder le droit d'asile au fondateur de WikiLeaks.

    Le Rassemblement national s'est joint aux appels de Jean-Luc Mélenchon et Nicolas Dupont-Aignan pour demander au gouvernement français d'accorder le droit d'asile au fondateur de WikiLeaks Julian Assange, arrêté jeudi à Londres.

    «Comme il l'a fait plusieurs fois par le passé, le Rassemblement national demande que l'asile politique soit accordé en France à Julian Assange», écrit le parti dans un communiqué.

    Selon le document, la France, qui a «vicié la notion de "droit d'asile" en faisant une filière d'immigration massive», oublierait que «ce devoir moral s'imposerait dans le cas de Julian Assange».

    Auparavant, Jean-Luc Mélenchon avait écrit que la France «devait accorder le droit d'asile à Julian Assange». Cet avis a été partagé par Nicolas Dupont-Aignan, président de Debout la France, ainsi que par l'ex-député LREM Joachim Son-Forget.

    Pour sa part, la secrétaire d'État auprès du ministre de l'Europe et des Affaires étrangères Amélie de Montchalin a déclaré que l'asile ne pouvait pas être offert à une personne qui n'en avait pas fait la demande. Le Président Emmanuel Macron n'a pas jusqu'à présent réagi à l'arrestation de M.Assange.

    Réfugié depuis 2012 à l'ambassade équatorienne à Londres, l'Australien Julian Assange a fini par être arrêté le 11 avril en vertu d'une demande d'extradition américaine pour «piratage informatique» et d'un mandat délivré par la justice britannique pour non présentation au tribunal.

    Tags:
    appel, asile, immigration, Rassemblement national (RN), La République en Marche! (LREM), Julian Assange, Nicolas Dupont-Aignan, Jean-Luc Mélenchon, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik