Ecoutez Radio Sputnik
    La Mecque

    Un adolescent harcelé et menacé pour avoir ironisé sur La Mecque

    © AP Photo / Mosa'ab Elshamy
    France
    URL courte
    24531

    Une phrase ironisant au sujet d'une photo présentant des fidèles au pèlerinage à La Mecque a valu à son auteur, un lycéen de 15 ans, des insultes, et même des menaces de mort, alors que certains internautes auraient précisé l'adresse de son établissement scolaire.

    Un lycéen de 15 ans qui s'est présenté sur Twitter comme Hugo, a partagé sur les réseaux sociaux une photo de la foule rassemblée pour le pèlerinage de La Mecque, en Arabie Saoudite.

    «Ptdr y'a du monde à InZeBoite», a-t-il écrit avec un cliché représentant la Kaaba à La Mecque, lieu le plus sacré du culte musulman, faisant référence à un jeu télévisé éponyme diffusé sur la chaîne Gulli, où deux groupes de joueurs s'affrontent dans une série de questions, avant d'en venir à la Boîte noire, un labyrinthe où ils doivent progresser dans le noir.

    Suite à la publication de son tweet, le jeune homme est devenu la cible de nombreuses insultes et même de menaces de mort. Certains auraient divulgué l'adresse de l'établissement où l'adolescent fait ses études.

    Voyant l'affaire susciter des réactions violentes, Hugo a présenté ses excuses.

    La vague de haine se déchaînant, de nombreux internautes ont pris la défense du jeune homme lui ont apporté leur soutien, les uns en repostant sa photo, d'autres en lui emboîtant le pas.

    L'histoire a fait réagir certaines personnalités, notamment la secrétaire d'État chargée de l'Égalité entre les femmes et les hommes, Marlène Schiappa qui a d'ailleurs utilisé le hashtag #JeSoutiensHugo.

    Ou le philosophe Raphaël Enthoven.

    La police a annoncé que les faits avaient été relatés aux enquêteurs de la plateforme Pharos qui, comme le précise le ministère de l'Intérieur, permet de signaler en ligne les contenus et comportements illicites sur Internet.

    Lire aussi:

    La police nomme la cause la plus probable de l’incendie de Notre-Dame de Paris, d'après AP
    Le recteur de Notre-Dame de Paris avance une nouvelle cause de l’incendie
    Une photo de Sputnik prise à Notre-Dame cause une avalanche internationale de fake news
    Tags:
    pèlerinage, réaction du Net, police, insulte, menace de mort, adolescents, tweet, ministère français de l'Intérieur, Marlène Schiappa, La Mecque, Arabie Saoudite
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik