France
URL courte
Mouvement des Gilets jaunes après 18 semaines de mobilisation (103)
32449
S'abonner

Une petite fille a été lourdement gazée le 13 avril à Toulouse alors que se déroulait la manifestation des Gilets jaunes. Suffoquant et en pleurs, elle a été prise en charge par les street medics. Ils ont mis un masque sur le visage de l’enfant pour qu’elle puisse enfin respirer.

Une vidéo filmée par un témoin durant l'acte 22 des Gilets jaunes à Toulouse montre plusieurs personnes, dont la plupart sans gilets jaunes, accablées aux pieds des immeubles ou assises par terre suite à des tirs de gaz à proximité d'une bouche de métro.

​Quelques secondes plus tard, le gros plan passe sur une petite fille en larmes et qui suffoque après avoir respiré du gaz. Autour d'elle se sont agenouillés des passants et des street medics essayant de lui venir en aide.

Finalement, un street medic trouve un masque et le met sur le visage de l'enfant qui peut de nouveau respirer.

Il s'est avéré que la fillette n'était pas accompagnée lorsqu'elle se trouvait sur le lieu de l'incident car d'autres personnes ont crié dans la foule pour retrouver ses parents sans que personne ne réponde.

Le 22e acte de la mobilisation des Gilets jaunes a été la première manifestation depuis la nouvelle loi anticasseurs promulguée par Emmanuel Macron et publiée au Journal officiel le 11 avril. Selon le texte, la dissimulation volontaire du visage est considérée comme un délit et est punie d'un an d'emprisonnement et de 15.000 euros d'amende.

Dossier:
Mouvement des Gilets jaunes après 18 semaines de mobilisation (103)

Lire aussi:

Benalla qualifie de «catastrophique» l’exfiltration de Macron d’un théâtre parisien
Un chat se réveille confus entre les pattes d’un golden retriever – vidéo
Adopté par un couple russe, ce puma mène une vie de chat domestique – photos
Tags:
street medics, gilets jaunes, fille, gaz lacrymogènes, enfants, manifestation, Toulouse, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik