Ecoutez Radio Sputnik
    Julian Assange

    «Manque donc le courage»: une présentatrice de BFM TV tacle Assange après son arrestation

    © REUTERS / HENRY NICHOLLS
    France
    URL courte
    Arrestation de Julian Assange à Londres, 2019 (90)
    38281
    S'abonner

    Pour Apolline de Malherbe, l'attention particulière accordée par Julian Assange aux «secrets des démocraties occidentales» plutôt qu'aux dictatures témoigne du fait qu'il «manque donc le courage» à l'Australien.

    «Manque donc le courage»: la présentatrice de BFM TV Apolline de Malherbe a épinglé le père fondateur de WikiLeaks lors d'un entretien avec le journaliste Laurent Neumann, qui avait estimé que Julian Assange ne s'intéressait qu'aux «secrets des démocraties occidentales, les secrets des dictatures visiblement c'est pas son truc».

    Sur le plateau, M.Neumann a qualifié M.Assange de «flop», car ce dernier avait selon lui préféré «passer sept ans de prison dans une ambassade pour éviter de se présenter devant ces juges qui lui promettaient cinq ans de prison au maximum».

    ​Toujours selon lui, l'Australien «ne s'intéresse qu'aux secrets des démocraties occidentales», alors que «les secrets des dictatures, visiblement c'est pas son truc». «Manque donc le courage», résume la présentatrice, avant de s'adresser à un autre invité. Le dialogue a suscité d'âpres commentaires sur la Toile:

    Réfugié depuis 2012 à l'ambassade d'Équateur à Londres, Julian Assange a fini par être arrêté le 11 avril en vertu d'une demande d'extradition américaine pour «piratage informatique» et d'un mandat délivré par la justice britannique pour non présentation au tribunal.

    Suite à son arrestation, le vice-Président états-unien, Mike Pence, a promis de traduire l'Australien en justice pour «diffusion d'informations classifiées par les États-Unis».

    Dossier:
    Arrestation de Julian Assange à Londres, 2019 (90)
    Tags:
    journalisme, courage, dictature, démocratie, WikiLeaks, BFMTV, Julian Assange, Laurent Neumann, Apolline de Malherbe, Londres, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik