France
URL courte
17427
S'abonner

En déplacement ce lundi à Toulouse devant des lycéens de Haute-Garonne, François Hollande est revenu sur le mandat en cours du Président de la République et a appelé Emmanuel Macron à «mettre de la perspective», notamment dans le contexte de la crise actuelle des Gilets jaunes.

Alors qu'Emmanuel Macron devait annoncer ses mesures lundi 15 avril au soir pour sortir de la crise des Gilets jaunes, François Hollande a saisi cette occasion pour exposer à son successeur sa vision de la politique intérieure française, quitte à lui donner ses conseils sur la marche à suivre en tant que Président de la République.

«Je n'ai pas à donner des leçons, j'ai à donner des leçons aux Français et pas aux dirigeants. Pour essayer de vous faire comprendre ce que c'est de présider la France», a souligné M.Hollande en guise de préambule. «La tentation c'est de vouloir aller vite, et moi aussi, j'ai été pris par cette tentation de dire: "il faut que l'on fasse voter nos textes, y compris sur les questions économiques, le plus rapidement possible"».

Selon lui, «aujourd'hui, un quinquennat c'est court et les décisions mettent du temps avant de produire leurs effets». Ainsi, «il faut mettre de la perspective, il faut mettre du projet commun, il faut dire où on va. C'est peut-être ce que va faire le Président de la République ce soir», a résumé l'ancien Président de la République.

Après deux mois placés sous le signe de l'échange avec le Grand débat national, Emmanuel Macron devait annoncer ce lundi 15 avril à 20h «les chantiers d'action prioritaires et les premières mesures concrètes» lors d'une allocution télévisée. Pourtant, à cause d'un important incendie qui s'est produit dans la soirée à la cathédrale Notre-Dame, l'allocution télévisée du Président a été reportée.

Lire aussi:

Ces pays considérés par Vladimir Poutine comme les futures superpuissances mondiales
«Il y a un risque de guerre civile» en France, prévient l'ancien chef d'État-Major des armées Pierre de Villiers
Une enseignante estime que Samuel Paty a «provoqué» l’acte terroriste
La nouvelle carte du couvre-feu en France publiée par les autorités
Tags:
gilets jaunes, Emmanuel Macron, François Hollande, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook