France
URL courte
Incendie à Notre-Dame de Paris (156)
25122
S'abonner

Ouverte lundi soir par le parquet de Paris, quelques heures après le début de l’incendie qui a gravement endommagé la cathédrale Notre-Dame, l’enquête visant à en établir les causes s’annonce compliquée, écrit Le Monde, se référant à une source policière.

Les combles à partir desquels s’est répandu l’incendie, qui a ravagé le 15 avril au soir le joyau de la transition du roman au gothique qu’est la cathédrale Notre-Dame de Paris, ont été largement détruits. Si bien qu’il y a peu de chances qu’on y retrouve les preuves matérielles nécessaires à la détermination de l’origine du feu, écrit, au lendemain du drame, Le Monde.

L’édition estime que les investigations confiées à la direction régionale de la police judiciaire pourraient se révéler «extrêmement longues et délicates».

Pour le moment, la quarantaine d’enquêteurs de la brigade criminelle n’a pas pu accéder aux lieux de l’incendie, «la solidité de l’édifice n’étant pas assurée». Il n’est donc pas exclu que des drones soient employés pour faciliter la tâche aux nombreux experts.

«Ce sera une enquête longue, complexe, qui va marier des éléments policiers mais aussi des éléments techniques avec des expertises qui vont être missionnées», selon le quotidien, citant une source policière qui qualifie d’ores et déjà cette affaire d’«hors norme».

Dossier:
Incendie à Notre-Dame de Paris (156)

Lire aussi:

Historique: le PSG se qualifie pour les demi-finales de la Ligue des champions pour la 1ère fois depuis 1995
La police biélorusse ouvre le feu, avec des fusils à pompe, sur des personnes criant depuis leurs balcons
Macron a appelé Poutine pour discuter du vaccin russe contre le Covid-19 et de la Biélorussie
Tags:
causes, incendie, enquête, cathédrale Notre-Dame de Paris, Paris, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook