Ecoutez Radio Sputnik
    Emmanuel Macron

    Macron prévoyait de dire aux Français de travailler plus lors de son allocution, selon RTL

    © AFP 2019 KENZO TRIBOUILLARD
    France
    URL courte
    Grand débat national en France (2019) (53)
    13343
    S'abonner

    Le projet d’allocution qu’Emmanuel Macron devait prononcer le lundi 15 avril, finalement annulée en raison de l’incendie à Notre-Dame, a été consulté par l’AFP. Il s’avère que le Président s’apprêtait entre autres à demander aux Français de travailler plus, affirme RTL et qu’il ne compte pas revenir sur l’ISF. L’Élysée n’a pas démenti.

    L'allocution que devait tenir Emmanuel Macron le soir du lundi 15 avril pour clôturer le Grand débat a été annulée en raison de l'incendie de Notre-Dame de Paris. Mais les annonces que le Président s'apprêtait à faire ont néanmoins fuité dans la presse, l'AFP et d'autres médias ayant obtenu une copie de son projet d'allocution.

    L'Élysée «ne confirme ni ne commente les fuites dans la presse au sujet de la sortie du Grand débat national», indique la présidence.

    Augmentation de la durée du travail

    Comme l'indiquent les médias, le Président va demander aux Français de «travailler davantage» sans préciser de quelle manière. RTL suggère que cela sera possiblement mis en œuvre par «moins de jours fériés, revenir sur la durée de travail hebdomadaire, retarder l'âge de départ à la retraite».

    Baisse d'impôts pour certaines catégories

    Selon le projet d'allocution qu'il devait prononcer lundi, Emmanuel Macron souhaite baisser les impôts des classes moyennes en supprimant certaines niches fiscales.

    Pourtant, selon le document, le chef de l'État ne reviendra pas sur la suppression de l'ISF, en demandant une «évaluation objective» de l'impôt de solidarité sur la fortune dès le début de l'année 2020, sur la base de laquelle il s'engage «à apporter toutes les modifications et corrections nécessaires».

    Réindexation des retraites et pérennisation de la prime exceptionnelle

    Emmanuel Macron avait prévu d'annoncer la réindexation des retraites inférieures à 2.000 euros à partir du 1er janvier 2020 ainsi que la pérennisation de la prime exceptionnelle de 1.000 euros annoncée en décembre, selon le projet d'allocution qu'il devait prononcer lundi soir.

    «La prime exceptionnelle, que nous avons créée à la fin de l'année dernière, sera pérennisée chaque année», selon le verbatim du projet de discours.

    Injustice territoriale

    Emmanuel Macron ne veut plus «aucune fermeture d'école et d'hôpital jusqu'à la fin du quinquennat», «sauf demande des maires», selon le projet d'allocution que le chef de l'État devait prononcer lundi.

    Suppression de l'ÉNA, l'école de la haute administration

    Le chef de l'État devait par ailleurs annoncer un changement de «la formation, la sélection, [d]es carrières en supprimant l'ÉNA [École nationale d'administration, ndlr.] et plusieurs autres structures», selon ce texte.

    Référendum d'initiative citoyenne (RIC)

    Quant au Référendum d'initiative citoyenne (RIC) réclamé par les Gilets jaunes, Emmanuel Macron envisageait de le limiter à des sujets locaux, alors que le référendum d'initiative partagée qui figure déjà dans la constitution sera facilité. Il faudra moins de quatre millions et demi de signatures comme cela est prévu aujourd'hui.

    Le chef de l'État a annulé à la dernière minute l'allocution télévisée qu'il devait tenir lundi soir pour annoncer ses solutions au Grand débat national et à la crise des Gilets jaunes. Cette intervention devait être suivie mercredi d'une conférence de presse à l'Élysée, la première du quinquennat.

    Le mardi 16 avril, l'Élysée a annoncé qu'Emmanuel Macron s'exprimerait «en temps voulu» sur la fin du Grand débat car «il faut respecter un temps de recueillement et avoir la responsabilité qui s'impose dans ce moment de grande émotion nationale» après l'incendie de Notre-Dame.

    Dossier:
    Grand débat national en France (2019) (53)

    Lire aussi:

    L’aviation russe aurait empêché Israël de bombarder une base militaire syrienne
    Une meute de loups entame une «chasse à l’homme» en Russie – vidéo
    Paris lance un avertissement aux USA suite à leurs menaces contre le Nord Stream 2
    Tags:
    allocution télévisée, grand débat, cathédrale Notre-Dame de Paris, Elysée, Emmanuel Macron, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik