Ecoutez Radio Sputnik
    Louis Sarkozy et Natali Husic

    Louis Sarkozy se lance dans la mode avec des mocassins aux couleurs de «grands penseurs»

    © AFP 2019 FRANCK FIFE
    France
    URL courte
    4028

    Alors qu’il suit des études en philosophie et en religion, le plus jeune fils de Nicolas Sarkozy se lance dans la mode en créant une collection de mocassins pour hommes, inspirée par «des philosophes et grands penseurs». Son prochain objectif: les chaussures pour femmes avec sa belle-mère Carla Bruni comme égérie de la marque.

    Louis Sarkozy, le plus jeune fils de l'ancien Président français, a créé une collection de mocassins pour hommes. Comme le rapporte le magazine Tatler, cette ligne de chaussures baptisée «The Enigma Collection» a été inspirée par «des philosophes, grands penseurs et scientifiques».

    Étant étudiant en philosophie et en religion à l'Université de New York, le jeune homme a rendu ainsi hommage à Sigmund Freud, Marie Curie, William Shakespeare ou encore Thomas Jefferson.

    «Dans un monde idéal, on choisirait les chaussures et, à travers les différents indices — du tissu aux symboles, en passant par le design et les couleurs — on serait capables de deviner à qui elles feraient référence», a-t-il expliqué à Tatler.
    Les mocassins fabriqués en cuir à la main et créés en collaboration avec la marque espagnole Boonper, se vendent au prix de 300 euros.

    Néanmoins, le jeune couturier ne compte pas se reposer sur ses lauriers. Son objectif est de créer une collection de mocassins pour femmes, qu'il verrait bien portés dans sa campagne publicitaire par sa belle-mère Carla Bruni, bien que celle-ci «dépasse un peu son budget», comme il l'a confié.

    Lire aussi:

    «Nous allons envoyer ces navires US au fond de la mer avec des armes secrètes», promet un général iranien
    La photo de l’homme à l’origine de l’explosion à Lyon publiée
    L'acte 28 se poursuit place de la République à Paris avec des gaz lacrymogènes
    Tags:
    mode, chaussures, Carla Bruni, Louis Sarkozy, Nicolas Sarkozy, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik