Ecoutez Radio Sputnik
    Paris, la Seine et Notre-Dame

    Un ex-chef d’État-major des armées françaises chargé de surveiller Notre-Dame

    CC BY-SA 2.0 / Hervé / Paris, la Seine et Notre-Dame
    France
    URL courte
    Incendie à Notre-Dame de Paris (138)
    7115

    Le général Jean-Louis Georgelin, ex-chef d’État-major des armées françaises, a été nommé par l’exécutif à la tête d’une mission spéciale dont le but est de veiller à l’avancement des travaux de la cathédrale de Notre-Dame de Paris, partiellement détruite par le violent incendie du 15 avril, rapportent les médias français.

    Au terme du conseil des ministres ce mercredi 17 avril, Édouard Philippe a annoncé la nomination de l'ancien chef d'État-major des armées françaises, Jean-Louis Georgelin, à la tête d'une mission de représentation spéciale «afin de veiller à l'avancement des procédures et des travaux qui seront engagés», d'après la presse française.

    L'un des amis de M.Georgelin a raconté au Point que le général était particulièrement attaché à la cathédrale.

    «Jean-Louis est né dans une famille modeste des Pyrénées, il aime Notre-Dame de Paris comme un provincial transplanté peut l'aimer», a-t-il expliqué.

    Natif de Haute-Garonne, Jean-Louis Georgelin, âgé de 70 ans, est un général cinq étoiles, ancien chef d'État-major des armées, qui est devenu ensuite grand chancelier de la Légion d'honneur jusqu'à sa retraite en 2016.

    Un incendie s'est déclaré lundi 15 avril dans la cathédrale Notre-Dame de Paris. Le procureur de la République de Paris a indiqué mardi 16 avril que la piste accidentelle était privilégiée. Selon les pompiers, le feu serait «potentiellement lié» aux travaux de rénovation de ce monument historique, le plus visité d'Europe.

    Dossier:
    Incendie à Notre-Dame de Paris (138)
    Tags:
    incendie, cathédrale, bâtiment (travaux de construction), nomination, mission, Édouard Philippe, Paris, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik