Ecoutez Radio Sputnik
    La police française

    Une capitaine de police, mère de famille, s'est donné la mort avec son arme

    © AFP 2019 Thomas Samson
    France
    URL courte
    251838

    Une capitaine de police, âgée de 50 ans et mère de 2 enfants, s’est ôté la vie le 18 avril avec son arme de service à Montpellier, selon les informations du Midi Libre.

    Ce jeudi 18 avril, vers 8 h, une capitaine de police de la Sûreté départementale de Montpellier s'est donné la mort avec son arme de service, relate Midi Libre. La victime était mère de deux enfants.

    «Rien n'aurait laissé supposer un tel geste», d'après l'un de ses collègues.

    Dans la nuit du 15 au 16 avril, un policier s'est ôté la vie à Metz, en Moselle. Par ailleurs, un policier municipal s'est donné la mort le même jour, à Béziers dans l'Hérault.

    Le nombre de représentants des forces de l'ordre à s'être donné la mort depuis le début de l'année avoisine les 30 personnes. Au moins 35 policiers et 33 gendarmes auraient mis fin à leurs jours en 2018. En 2017, ce chiffre s'élevait à 51 agents.

    Auparavant, le ministre de l'Intérieur avait annoncé la mise en place d'«une cellule de vigilance» pour remédier à ces drames.

    Lire aussi:

    La maladie qui a tué Saint-Louis est de retour en France
    Trois Françaises mineures auraient été offertes à Epstein par Brunel en «cadeau d'anniversaire»
    Uzbin, l’embuscade qui a tout changé pour l’Armée française
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik