Ecoutez Radio Sputnik
    François Hollande

    Comment François Hollande a «servi sur un plateau» 15 milliards d’euros aux autoroutiers

    © REUTERS / Eric Gaillard
    France
    URL courte
    10162

    Signé en 2015 entre François Hollande et son gouvernement, d’un côté, et les sociétés d’autoroutes, de l’autre, le plan de relance autoroutier va permettre à ces dernières de gagner cinq fois plus que leur mise, lit-on dans un référé de la Cour des comptes publié le 18 avril. Il pourrait donc s’agir d’un montant de 15 milliards d’euros.

    Les concessionnaires d'autoroutes peuvent recevoir cinq fois plus que leur mise grâce au plan de relance autoroutier (PRA) signé en 2015 entre eux et François Hollande, indique un référé de la Cour des comptes.

    Le plan consent notamment un allongement d'un à plus de trois ans de la durée des concessions. En retour, les sociétés comme Vinci, Eiffage et Abertis doivent investir 3,2 milliards d'euros pour élargir certains tronçons d'autoroutes, rénover des ouvrages d'art ou reconfigurer des échangeurs. Cela permettra aux concessionnaires de récupérer une quinzaine de milliards d'euros de recettes supplémentaires grâce à des concessions plus longues.

    «On peut ainsi mettre en regard les 3,2 milliards d'euros du PRA avec la quinzaine de milliards d'euros de recettes supplémentaires que rapportera aux SCA [sociétés concessionnaires d'autoroutes, ndlr] l'allongement de leurs concessions», lit-on dans ce référé.

    Reconnaissant que la formule, à savoir des travaux contre un allongement de la durée des concessions, constitue un avantage rendant possible un commencement rapide des travaux, la Cour pointe du doigt ses nombreux défauts, dont le fait que l'État illustre une tendance à surcompenser ces travaux.

    À la fin du référé, la Cour donne trois recommandations dont une est:

    «Objectiver les hypothèses économiques fondant les compensations accordées aux sociétés concessionnaires d'autoroutes pour l'exécution de travaux non prévus par leur convention de concession en confiant la détermination à un organisme expert indépendant.»

    Lire aussi:

    En défiant les USA, un pays membre de l’UE lance un réseau 5G avec l’aide de Huawei
    Sur une vidéo devenue virale, des forces de l'ordre gazent les clients d'un café lors de l’acte 31
    Le New York Times met en garde Donald Trump après ses accusations de «haute trahison»
    Tags:
    concessions, plan, relance, autoroute, bâtiment (travaux de construction), Vinci, François Hollande, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik