Ecoutez Radio Sputnik
    Emmanuel Macron

    Sondage: dans quel domaine Macron et Castaner sont-ils ex æquo?

    © AFP 2019 PHILIPPE WOJAZER / POOL
    France
    URL courte
    22591
    S'abonner

    L'action d'Emmanuel Macron n'est positivement jugée que par 27% des Français, ce chiffre étant le plus bas depuis l'élection du Président, selon un sondage diffusé le 20 avril par OpinionWay. Le «score» affiché par son Premier ministre et son ministre de l'Intérieur n'est guère meilleur, avec respectivement 29% et 27% de satisfaits.

    Seulement 27% des Français sont satisfaits de l'action d'Emmanuel Macron, soit 5% de moins qu'au mois de mars, un «plancher» depuis son élection, selon un sondage OpinionWay diffusé ce samedi 20 avril. Un sondage BVA publié la veille affirmait au contraire que la popularité du Président gagnait 3% pour arriver à 32% de «bonnes opinions».

    Ainsi, 5% des sondés se disent très satisfaits, 22% assez satisfaits, 30% mécontents et 40% très mécontents.

    En ce qui concerne l'action de Premier ministre, Édouard Philippe, 29% des Français se sont dits satisfaits, un chiffre qui est également au plus bas. De plus en plus de Français sont déçus par l'action du gouvernement dans son ensemble, mais ceux qui chutent le plus sont le ministre de l'Intérieur, Christophe Castaner - seulement 27% de satisfaits — et la ministre des Armées, Florence Parly — 38%.

    Interrogés au sujet de leur attitude envers les Gilets jaunes, 48% des Français ont dit les soutenir et autant ont déclaré ne pas les soutenir, tandis que 4% ne se sont pas prononcés.

    Le sondage a été réalisé en ligne les 17 et 18 avril auprès d'un échantillon de 1.057 personnes représentatif de la population française âgée de plus de 18 ans. La marge d'erreur serait de 1,5 à 3 points.

    Tags:
    mécontentement, gilets jaunes, satisfaction, popularité, gouvernement, soutien, sondage, Florence Parly, Édouard Philippe, Christophe Castaner, Emmanuel Macron, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik