France
URL courte
Mouvement des Gilets jaunes après 22 semaines de mobilisation (133)
224816
S'abonner

Les forces de l'ordre sont devenues une fois de plus la cible d'attaques pendant l'acte 23 des Gilets jaunes, samedi 20 avril, dans la capitale française.

Deux policiers ont été isolés et poursuivis par plusieurs individus lors de l'acte 23 des Gilets jaunes, le 20 avril à Paris.

La scène a été filmée et postée sur les réseaux sociaux par le journaliste indépendant Clément Lanot.

Qui plus est, les deux membres des forces de l'ordre sont devenus la cible de projectiles, notamment d'un «cacatov». L'un des assaillants s'est même permis de crier «Brûlez-les!»

Selon Clément Lanot, les deux policiers ont été exfiltrés en moto.

Lors de l'acte 23, certains manifestants ont crié aux forces de l'ordre qu'elles devaient se tuer, alors même que de nombreux policiers ont mis fin à leurs jours depuis le début de l'année. Ces mots ont scandalisé des syndicats de policiers et de nombreuses personnalités politiques.

Au total, 5.000 policiers et gendarmes ont été déployés dans la capitale, sans compter les effectifs de la préfecture de Paris.

Dossier:
Mouvement des Gilets jaunes après 22 semaines de mobilisation (133)

Lire aussi:

«Impensable d'avancer»: la France passe l’éponge sur l’accord de libre-échange entre l’UE et l’Australie
Macron demande pardon aux harkis, il est interrompu en plein discours - vidéo
«Le Pr Raoult est responsable de milliers de décès évitables dans les pays francophones», selon un microbiologiste belge
Tags:
France, Paris, Préfecture de police de Paris, gilets jaunes, police, journalistes, projectiles, manifestation, réseaux sociaux
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook