France
URL courte
Mouvement des Gilets jaunes après 22 semaines de mobilisation (133)
8673
S'abonner

Pour aider un Gilet jaune aspergé de gaz lacrymogène, un CRS démontrant une attitude plutôt amicale envers lui, a vaporisé du spray anti-lacrymogène sur le visage de ce dernier lors de l’acte 23 à Paris.

Un CRS a aidé un manifestant en pulvérisant sur son visage du spray anti-lacrymogène lors de l'acte 23 de la mobilisation des Gilets jaunes à Paris le 20 avril, voit-on sur une vidéo publiée sur Twitter.

​Sur la vidéo, on voit un Gilet jaune tenant une banderole roulée face à un CRS. Le policier demande au Gilet jaune d'ouvrir les yeux et s'excuse par un «désolé», tout en vaporisant à hauteur du regard plusieurs coups de spray anti-lacrymogène. Avant de s'en aller, le Gilet jaune remercie l'agent.

Après l'incendie de Notre-Dame, l'acte 23 des Gilets jaunes a été tendu dans plusieurs villes françaises. Émaillé de heurts sporadiques entre manifestants et forces de l'ordre, ce 23e acte des Gilets jaunes a réuni 27.900 manifestants dans toute la France, dont 9.000 à Paris selon le bilan du ministère de l'Intérieur.

Le Nombre jaune a, quant à lui, décompté beaucoup plus de manifestants: 101.125 dans 115 communes, ce qui est le premier bilan dressé aux environs de 18h30.

Au total, 5.000 policiers et gendarmes ont été déployés dans la capitale française, sans compter les effectifs de la préfecture de Paris. Les forces de l'ordre ont fait usage d'un canon à eau aspergeant de liquide bleu les manifestants à Paris. Plusieurs départs de feu dans les rues de la capitale ont été détectés.

Dossier:
Mouvement des Gilets jaunes après 22 semaines de mobilisation (133)

Lire aussi:

Un premier Français meurt du coronavirus à Paris
Joachim Son-Forget dément avoir voulu secourir les otages français en Irak avec Alexandre Benalla
Zemmour à Jack Lang: «Vous êtes l’idiot utile des Frères musulmans» - vidéo
Tags:
canon à eau, blessure, gaz lacrymogènes, émeutes, réseaux sociaux, manifestation, police, YouTube, Twitter, incendie de Notre-Dame de Paris (2019), Compagnie républicaine de sécurité (CRS), Paris, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook