France
URL courte
5174
S'abonner

L'ancien Premier ministre français, François Fillon, et sa femme ont été renvoyés devant le tribunal correctionel pour détournement de fonds, annonce ce mardi 23 avril Le Monde en se référant à l'ordonnance des juges d’instruction.

Les époux Fillon ont été renvoyés devant la justice, selon l'ordonnance des juges d'instruction consultée par Le Monde. Comme l'a d'ailleurs souligné le quotidien, plus rien ne s'oppose désormais à un procès qui pourrait se tenir à la fin de l'année 2019.

L'ancien Premier ministre français est visé pour détournement de fonds publics, recel de détournement de fonds publics, abus de biens sociaux et manquement aux obligations déclaratives de la Haute Autorité pour la transparence de la vie publique. Quant à sa femme, Pénélope, elle est renvoyée pour complicité et recel de détournement de fonds publics et recel d'abus de biens sociaux.

Le quotidien indique que l'ordonnance a été rendue devant le tribunal correctionnel, vendredi 19 avril, par les juges d'instruction du pôle financier de Paris, Serge Tournaire, Aude Buresi et Stéphanie Tacheau.

Les juges demandent également le renvoi de l'ex-député suppléant de François Fillon, Marc Joulaud, qui devra comparaître pour répondre de l'accusation de détournement de fonds publics.

Il y a deux ans, en pleine course présidentielle, François Fillon a été inculpé dans une affaire de détournement de fonds publics liée aux emplois fictifs de membres de sa famille. Le scandale dans lequel ont été alors impliqués les époux Fillon s'est déclenché à la suite des révélations du Canard enchaîné sur les emplois présumés fictifs de Pénélope Fillon. 

L'ancien Premier ministre a alors rejeté toutes les accusations et a demandé de laisser son épouse en dehors du débat politique. Il a également estimé qu'il s'agissait d'«un coup d'État institutionnel» contre sa candidature à la présidentielle.

Lire aussi:

Après le Covid, le chaos social? Le FMI s'inquiète pour la France
Nouveau rebondissement dans l'affaire Elisa Pilarski tuée par des chiens
Sanofi a commis une «erreur de débutant» en fabriquant son vaccin: une virologue étrille le géant français
Gorbatchev reçoit un message de Biden
Tags:
tribunal, Pénélope Fillon, François Fillon, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook