France
URL courte
3220
S'abonner

La chaîne CNews, accusée de truquage après avoir diffusé des images de bain de foule avec Alexandre Benalla dans son reportage daté du 21 avril sur Emmanuel Macron, les a expliquées par une erreur humaine, annonçant sa décision de se séparer d’une jeune pigiste.

«Une erreur humaine d’une jeune journaliste pigiste» a été à l’origine de l’apparition d’images datant de mars 2018 pour illustrer le bain de foule d’Emmanuel Macron du 21 avril au Touquet, a annoncé la chaîne de télévision CNews citée par Checknews.

L’erreur est intervenue après «la sélection par inadvertance des images d’archives pour illustrer le bain de foule», a notamment indiqué la chaîne avant d’annoncer sa décision de cesser sa collaboration avec la journaliste.

​Dimanche 21 avril, CNews a diffusé des images du 31 mars 2018 pour illustrer le bain de foule que s’est offert le Président lors de sa visite au Touquet pour le week-end de Pâques. Les images montrent l’ancien conseiller spécial de la présidence, Alexandre Benalla, encore aux côtés d’Emmanuel Macron. Le reportage a également été diffusé sur YouTube.

«Après avoir suivi depuis l'Élysée la 23e journée de mobilisation des Gilets jaunes, le Président de la République s'offre un peu de repos, l'occasion pour certains habitants de le croiser», indiquait la voix off du reportage.

De nombreux internautes, dont Juan Branco, l'avocat défenseur des Gilets jaunes, ont dénoncé cette incohérence et accusé CNews de manipulation. La chaîne a retiré la vidéo en question, mais des fragments de celle-ci circulaient déjà en masse sur Internet.

Lire aussi:

Violent incendie en cours dans un entrepôt à Aubervilliers, la fumée visible depuis Paris - images
Valls ministre des Affaires étrangères? Une note secrète dévoilée par Marianne évoque un possible remaniement
Deux policiers US poussent un homme de 75 ans qui finit en sang sur le trottoir – vidéo choc
Tags:
erreur humaine, pigiste, reportage, CNews, Emmanuel Macron, Alexandre Benalla, Le Touquet, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook